Vous êtes ici : Accueil Moteur de recherche

Recherche multi-critères

Critères de votre recherche

  • Thème scientifique : Géographie > Méthodes et pratiques
  • Type de données : Tout
  • Affiner votre recherche avec un ou des mot(s) clé(s) :
  • Trier par :
  • Dans l'ordre :

Liste des résultats

Il y a 310 résultat(s) correspondant à vos critères de recherche.
article.png Mesurer les Zones Économiques Exclusives par Jean-Benoît Bouron, publié le 23/03/2017
Les ZEE sont des bandes de mer où un État exerce des droits d'exploitation sur les ressources, d'où les convoitises qu'elles suscitent. Leur délimitation initiée en 1982 n'est pas achevée, ce qui complique leur mesure. D'autant qu'il faut distinguer les droits sur les ressources marines de ceux qui s'appliquent au sol et au sous-sol de la mer. Des outils existent cependant pour obtenir des données sur la superficie des ZEE, État par État.
article.png alaune.png Image à la une : Le jardin et la tente : « habiter » un camp de réfugiés par Louise Schreyers, publié le 15/03/2017
Dans le camp de réfugiés de Katsikas en Grèce, un habitant défie les conditions de vie difficiles en cultivant son jardin. Il pose la question de ce que signifie « habiter », au sens géographique, quand on vit un « hors-lieu » où tout semble voué à rester éphémère, et ce à l'échelle de la tente comme à l'échelle du camp, voire à celle des mobilités transnationales.
article.png L'eau en Australie : de l'exploitation des ressources à la gestion des milieux ? L'exemple du bassin versant du Gordon en Tasmanie par Silvia Flaminio, publié le 20/02/2017
Dans un vaste pays marqué par une distribution très inégale de la ressource en eau, la Tasmanie est un cas à part : arrosée et agricole, elle a beaucoup misé sur l'hydroélectricité, jusqu'à ce qu'une controverse soulève les défenseurs écologistes de la wilderness australienne. Ce conflit, sans avoir affecté la gestion de l'eau en Australie, est devenu le symbole de l'émergence de l'environnement comme enjeu politique et juridique. Par ailleurs, il a profondément marqué la
article.png Notion à la une : transition par Lydia Coudroy de Lille, Anne Rivière-Honegger, Lisa Rolland, Anaïs Volin, publié le 16/02/2017
La notion de transition a connu des acceptions variées en géographie. Parfois réduite au passage d’un état à un autre, elle suppose un temps linéaire. Or le changement peut épouser des temporalités cycliques, comme le montre le cas de l’Europe médiane. La transition peut aussi être un horizon qui anime des mouvements citoyens (villes en transition) ou des politiques publiques (transition écologique, énergétique).
ressourcesclassees.png Internet, les sources et la géographie : enjeux civiques par Jean-Benoît Bouron, publié le 10/02/2017
Qu'est ce qu'une source « fiable » sur internet ? Peut-on se passer de Google ? Comment se servir intelligemment de Wikipédia ? Quel est le rapport entre une endive, le partage du savoir collaboratif, et les droits d'usages des images ? Où trouver des fonds de carte libres de droit ? Ce guide cherche à répondre partiellement à ces questions en donnant des pistes pour réfléchir et faire réfléchir les élèves et les étudiants sur l'information géographique et internet.
article.png Le mégaprojet du Dubai Water Canal : fabrique d’une ville mondiale à travers la construction d’un réseau touristique par Laure Semple, publié le 20/01/2017
La construction d'un canal reliant le centre de Doubaï et le golfe Arabo-persique est une nouvelle occasion pour la ville de mettre en scène son urbanisme effréné et ultra-moderne. Contribuant à sa mise en tourisme, ce projet est l'un des aspects d'une politique visant à faire de la cité-État une ville mondiale. Les aspects environnementaux s'en trouvent relégués au second plan, au risque de céder au greenwashing.
article.png alaune.png Carte à la une : Tor, cartographier le réseau des sites .onion par Jean-François Perrat, publié le 12/01/2017
Une représentation des « hidden services », ces sites internet à l'extension en .onion du projet Tor, est-elle une carte ? En représentant chaque site par un point, et chaque lien hypertexte par une ligne, on peut rendre visible la forme de ce qu'on appelle parfois le « dark web ».
article.png Mondialisation, patrimoine et tourisme en Éthiopie : la petite ville sacrée de Lalibela par Marie Bridonneau, publié le 09/01/2017
La petite ville de Lalibela, dans le Nord de l'Éthiopie, est célèbre pour son patrimoine religieux. Ses églises rupestres sont classées comme patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1978. Ce patrimoine attire un grand nombre de visiteurs, pèlerins et touristes, qui contribuent à insérer la ville dans la mondialisation mais aussi à recomposer son paysage urbain et la société locale. Si certains habitants sont marginalisés, d'autres profitent de la manne touristique.
article.png L’Afrique australe : un ensemble composite, inégalement intégré à la mondialisation par Solène Baffi, Jeanne Vivet, publié le 09/01/2017
L’Afrique australe regroupe un ensemble de pays aux nombreuses différences historiques, culturelles, démographiques, et aux importants écarts de développement. Leur proximité avec l’Afrique du Sud sous l’influence de laquelle ils s’intègrent dans la mondialisation n’atténue pas pour autant toutes les inégalités entre ces pays.
article.png Portrait d’une ville par ceux qui la veillent. Les citadinités des gardiens de sécurité dans la grande métropole africaine (Nairobi, Kenya) par Jean-Baptiste Lanne, publié le 09/01/2017
Les citadinités particulières des gardiens de sécurité, postés aux portes des résidences surveillées de Nairobi, permettent de comprendre en filigrane le fonctionnement d’une métropole fragmentée du « Sud ». Migrer de la campagne à la grande ville, vivre dans le bidonville, circuler, se positionner par rapport à l'informalité, et éventuellement repartir : ces trajectoires esquissent une géographie incarnée, quotidienne, et souvent peu visible, de la vie urbaine.
article.png Géographies accélérées du pétrole et du gaz en Afrique orientale par Cristina D’Alessandro, publié le 09/01/2017
La découverte d'importants gisements de pétrole et de gaz en Afrique orientale, encore peu ou pas exploités, entraîne des "géographies accélérées" : l'insertion rapide de ces espaces dans la mondialisation est certes présentée par les États comme des leviers de développement, mais elle soulève également d'importants questionnements sur les inégalités territoriales et la gestion des conflits locaux et environnementaux.
article.png L'Afrique orientale : des civilisations de l’hinterland face à la maritimisation par Alain Gascon, publié le 09/01/2017
L'Afrique orientale est le creuset de civilisations métissées et d'États anciennement constitués. La croissance économique rapide affichée aujourd'hui par ces États et leur place près de routes maritimes majeures en font des carrefours économiques potentiels. Longtemps tournée vers l'intérieur, l'Afrique orientale s'engage sur la voie du désenclavement et de la littoralisation, mais il reste des obstacles à surmonter.
article.png Vendre ou courir, il faut choisir : déguerpissements et réinstallations des commerçants de rue à Lomé par Natacha Gourland, publié le 09/01/2017
Lomé, capitale du Togo, est une ville moyenne à l'échelle ouest-africaine. Les autorités municipales tentent de faire de la ville une vitrine, ce qui implique de faire reculer le secteur informel. La construction d'un marché couvert pour reloger les vendeurs de rue entraîne une double logique : déguerpissement ou régularisation dans le secteur formel, en lien avec les politiques encouragées par les institutions internationales.
article.png Afrique(s) : cadrage et problématiques générales par Jean-Fabien Steck, Nathalie Reveyaz, publié le 09/01/2017
Analyse des programmes scolaires et problématiques du dossier Afrique(s), en posant la question du découpage régional de ce continent, et en proposant des pistes bibliographiques.
article.png Acteurs et réglementation de l’espace halieutique : du conflit à l’intégration des communautés de pêcheurs sur l’Aire Marine Protégée de Cayar au Sénégal par Isabelle Siffert, publié le 09/01/2017
Dans un contexte de raréfaction des ressources halieutiques, la présence de pêcheurs mobiles dans la zone de pêche de Cayar accentue les conflits. La mise en place d'une Aire marine protégée visant à préserver les ressources et réguler l’activité halieutique autour de règles communes participe alors à la stabilisation des rapports sociaux. La gestion communautaire amorcée reste cependant limitée.