Vous êtes ici : Accueil Moteur de recherche

Recherche multi-critères

Critères de votre recherche

  • Thème scientifique :
  • Type de données : Tout > À la une
  • Affiner votre recherche avec un ou des mot(s) clé(s) :
  • Trier par :
  • Dans l'ordre :

Liste des résultats

Il y a 48 résultat(s) correspondant à vos critères de recherche.
article.png alaune.png Notion à la une : les communs par Daniela Festa, publié le 25/06/2018
Les communs désignent les ressources qui sont gérées de manière collective par une communauté. Cette notion permet de sortir de l'alternative binaire entre privé et public en s'intéressant davantage à l'égal accès et au régime de partage plutôt qu'à la propriété. Les domaines dans lesquels les communs peuvent trouver des applications comprennent l'accès aux ressources mais aussi au logement et à la connaissance.
alaune.png Carte à la une : reconstituer le Rhin disparu par Fanny Arnaud, Laurent Schmitt, publié le 25/05/2018
Le Rhin, comme d'autres fleuves très anthropisés, fait l'objet de travaux de restauration écologique. Basées sur des documents d’archives, les trois cartes réalisées par les auteurs mettent en lumière les changements liés à l’aménagement du fleuve depuis deux siècles. Cette analyse rétrospective aide les praticiens à définir des objectifs de restauration réalistes, centrés sur des processus et fonctionnalités morpho-écologiques à améliorer, plutôt que sur un retour à
alaune.png Image à la une : Une « gated community low cost » au Brésil : le logement social, du droit à la ville à la distinction sociale ? par Alice Moret, publié le 27/04/2018
Les quartiers résidentiels fermés font partie du paysage urbain brésilien, au point que ce type de logement, au départ l'apanage des classes aisées, séduit les classes populaires. Cette photographie montre la Privilege Tower, un logement social construit dans le cadre du programme du ministère des villes « Ma maison, ma vie », et reproduisant le modèle et les codes de la résidence fermée.
alaune.png Notion à la une : périurbanisation par Lionel Rougé, publié le 30/03/2018
La périurbanisation a d'abord été une description de l'étalement urbain et de la consommation d'espace par l'extension de habitat individuel, avant de faire l'objet, en France, d'une définition statistique par l'Insee. Produisant de nouveaux types d'espaces, la périurbanisation a soulevé d'importants débats, tant dans la recherche que dans la société toute entière, alors même qu'elle connaît d'importantes mutations qui aboutissent à diversifier les espaces périurbains, de moins
alaune.png Carte à la une : la naissance du plan de ville, Rome par Bufalini (1551) par Pierre-Luc Marion, publié le 26/02/2018
Au XVIème siècle, les progrès de la géométrie permettent de réaliser des vues de ville « à vol d’oiseau ». La mode des vues aériennes obliques se développe, mais c’est le choix de la vue verticale que fait Bufalini en 1551 pour son plan de Rome. Familier à nos yeux, ce type de représentation est une nouveauté à son époque. Ce plan lui permet d’associer réalisme et symbolisme dans une représentation englobante.
alaune.png article.png Image à la une : paysage d’urbicide, la destruction de la vieille ville de Diyarbakir (Sud-Est de la Turquie) par Matthieu Gosse, publié le 22/01/2018
Entre 2015 et 2016, la vieille ville de Diyarbakir, dans le Sud-Est de la Turquie, a abrité, dans son bâti dense et son réseau serré de ruelles étroites, de jeunes combattants liés au PKK. Les représailles de l'État turc ne se sont pas arrêtées à une reconquête militaire des quartiers tenus par les rebelles mais consistent en une destruction de grande ampleur du bâti et de la vie urbaine de la vieille ville. C'est cette destruction matérielle mais surtout symbolique qui permet de
article.png alaune.png Notion à la une : mondialisation et globalisation par Cynthia Ghorra-Gobin, publié le 20/12/2017
Les anglophones n'ont qu'un mot, « globalization », pour désigner ce que nous appelons « mondialisation » ou « globalisation ». La mondialisation fait référence à l'avènement du Monde, comme espace, comme société, et comme échelle pertinente d'analyse dans de nombreux domaines. Son histoire se confond avec celle de l'émergence des échanges et des circulations humaines. La globalisation est également un récit de la mise en relation des lieux du monde, à travers le rayonnement
alaune.png article.png Carte à la une : les cartes topographiques ont du style ! par Jérémie Ory, publié le 20/11/2017
Interpréter une carte topographique nécessite de savoir décoder les différents signes graphiques qu’elle contient et de pouvoir faire la correspondance avec une réalité spatiale. Cela peut s’avérer être une activité difficile si la codification visuelle utilisée est éloignée de celle que l’utilisateur connaît. Nous proposons d’analyser les choix d’abstraction cartographique effectués par les agences nationales de cartographie afin de comprendre comment la notion de «
alaune.png article.png Image à la une : orpaillage illégal au Fitri (Tchad central) par Géraud Magrin, publié le 30/10/2017
Une photographie d’un site d’orpaillage au Tchad central permet d’évoquer quelques uns des enjeux des ruées vers l’or contemporaines au Sahel et au Sahara : accès décentralisé mais précaire aux ressources, mobilités nationales et transfrontalières, impacts sociaux, économiques et environnementaux, régulation étatique.
article.png alaune.png Notion à la une : Anthropocène par Julie Le Gall, Olivier Hamant, Jean-Benoît Bouron, publié le 27/10/2017
Sommes-nous entrés dans l’Anthropocène, une époque de l’histoire identifiée par la trace laissée par les activités humaines dans la stratigraphie, caractéristique de l’empreinte irréversible de l’humanité sur son environnement ? Cette question nous oblige à repenser les rapports entre nature et sociétés et la façon dont les sciences doivent travailler en interdisciplinarité pour imaginer d’autres éducations, d’autres pédagogies à l’environnement face à un futur
alaune.png Carte à la une : le trafic de cornes de rhinocéros, carte du lauréat du concours de cartographie d'actualité 2017 par Olivier Godard, publié le 12/07/2017
Chaque année, l'association Cartographier au collège organise des concours de cartographie pour les élèves allant désormais de la primaire au lycée. Nous avons choisi de mettre en avant la carte du lauréat du concours de cartographie de l'actualité, dont le thème répondait au programme du FIG 2017 : le trafic de cornes de rhinocéros en Afrique du Sud.
alaune.png Image à la une : une marge urbaine, la gare de la rue d'Avron à Paris par Éloïse Libourel, publié le 28/06/2017
Ouverte progressivement au milieu du XIXème siècle, la ligne de chemin de fer de Petite Ceinture de Paris est d’abord destinée au transport de marchandises, puis ouverte aux voyageurs. Aujourd’hui inexploitée, la ligne et ses gares offrent un espace interstitiel qui fait l’objet de différents types de réappropriations.
article.png alaune.png Notion à la une : biodiversité par Laurent Godet, publié le 24/05/2017
La description et le classement de la diversité du vivant ont une histoire, marquée par le tournant de la révolution darwinienne. Malgré le rythme rapide des découvertes d'espèces, seule une petite partie de la biodiversité est aujourd'hui connue, et des espèces disparaissent probablement avant d'être décrites. Dans un contexte de changements globaux, la biodiversité actuelle fait face à une sixième extinction de masse, mais les mesures à adopter pour sa conservation sont encore
article.png alaune.png Carte à la une : Mossoul, le patrimoine détruit d'une ville en guerre par Dario Ingiusto, publié le 06/04/2017
La carte du patrimoine détruit par Daech à Mossoul montre la frénésie de l'organisation terroriste à effacer le patrimoine historique et culturel de la ville. Le cartographe explique la méthode utilisée pour construire cette carte parue dans un rapport de l'agence ONU-Habitat. Les destructions de monuments, qui participent à la négation de la culture de l'Autre, relèvent de l'urbicide ; les cartes sont des outils pour imaginer la reconstruction de la ville.
article.png alaune.png Image à la une : Le jardin et la tente : « habiter » un camp de réfugiés par Louise Schreyers, publié le 15/03/2017
Dans le camp de réfugiés de Katsikas en Grèce, un habitant défie les conditions de vie difficiles en cultivant son jardin. Il pose la question de ce que signifie « habiter », au sens géographique, quand on vit un « hors-lieu » où tout semble voué à rester éphémère, et ce à l'échelle de la tente comme à l'échelle du camp, voire à celle des mobilités transnationales.