Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 37 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreActeurs et espaces du patrimoine
Label, labellisation
Un label (de l'anglais, label : étiquette) est une marque ou logotype, propriété des pouvoirs publics, apposée sur un produit ou une filière, qui garantit son origine et/ou sa qualité. Le terme de label est aussi utilisé par des entreprises, ainsi le label Max Havelaar est un label privé, certifié par un organisme indépendant FLOCERT conforme au cahier des charges établi.
La labellisation est le processus d'attribution d'un label. La valeur de celui-ci dépend de la pertinence du cahier (...)
Marketing territorial
Le marketing territorial désigne la manière dont les pouvoirs publics utilisent les techniques de la publicité et de la communication, issues du monde de l'entreprise, pour promouvoir leurs territoires. Ces pratiques existent à toutes les échelles, depuis la promotion d'une petite commune à celle d'un État. Le but est d'attirer des populations jugées désirables, des investissements, des entreprises, ou tout cela à la fois.
Les influences de la sphère privée sur ces pratiques sont (...)
Mise sous cloche
Voir aussi : cartepostalisation, disneylandisation, muséification
La mise sous cloche est une expression utilisée pour dénoncer les excès des politiques de préservation et de patrimonialisation, la cloche faisant ici référence, au sens figuré, à la protection en verre permettant de voir les objets mais pas de les toucher. On a parlé aussi de « tout-patrimoine », comme l’aboutissement inéluctable de l’inflation patrimoniale. Les politiques de préservation du patrimoine (...)
Monument
Un monument est une construction humaine, souvent ancienne et de grande taille, véhiculant une charge émotionnelle. Cette charge émotionnelle peut découler des représentations historiques dont il est porteur, de sa représentativité d’un trait culturel, de la volonté de ses commanditaires de faire passer un message, ou de sa vocation à commémorer un événement. Tous les monuments ne sont pas historiques et certaines constructions très récentes sont, à leur façon, des « monuments » (le (...)
Muséification
Voir aussi : cartepostalisation, disneylandisation, mise sous cloche
La muséification est un processus visant à donner un caractère de musée à un lieu, généralement urbain. Autrement dit, à faire d’un lieu vivant un lieu seulement visité temporairement. Le risque de muséification est fréquemment évoqué dans des métropoles touristiques et des villes touristifiées par des élus, des journalistes et des chercheurs. En fait, les cas de muséification véritable sont rares et ne (...)
Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial
Les Orientations sont un document de l'UNESCO qui « vise à la fois à intégrer l’évolution des concepts et des pratiques de la sphère patrimoniale et à encadrer lesdites évolutions de manière à garantir la cohérence et la crédibilité de la Liste [du patrimoine mondial] » (Duval et al., 2021). Le nom complet du document est « Orientations devant guider la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial ». Vingt-six versions des Orientations ont été successivement enrichies et (...)
Patrimoine
Le patrimoine désigne les héritages du passé existant aujourd'hui et jugés dignes d'être conservés en l'état pour l'avenir, dans une société donnée et à une époque donnée. Étymologiquement, le terme désigne ce qui est hérité du père (patrimonium). La notion découle de celle de monument historique datant du XIXe siècle, mais il faut attendre les années 1970 pour voir apparaître l’idée que des biens communs à tous doivent être transmis aux générations futures du fait de leur (...)
Patrimonialisation
Le patrimoine est ce qui est perçu par une société comme étant digne d’intérêt et devant de ce fait être transmis aux générations futures, qu’il s’agisse d’un patrimoine historique (un monument, un site…), d’un patrimoine paysager (par exemple une forêt, un massif montagneux, une perspective urbaine) ou d’un patrimoine immatériel (une musique, une cuisine…).
Il s’agit donc d’une construction sociale, ce qui soulève la question des acteurs et de leurs valeurs (...)
Paysage
Le paysage est l'étendue d'un pays s'offrant à l'observateur. Derrière cette définition qui peut paraître simpliste se cache une notion qui a donné lieu à une abondante bibliographie et à de multiples approches. En France, les géographes ont d'abord étudié le paysage de façon segmentée (paysages urbains, ruraux, industriels, etc.). Trois écoles en ont renouvelé l'approche dans un sens systémique et historique : celle de Toulouse représentée par Georges Bertrand ; celle de Paris (...)
Paysages de la vigne
Les paysages de la vigne ont souvent été qualifiés de remarquables car, tout paysage étant une construction sociale, on leur a attribué une forte valeur patrimoniale. En conséquence un certain nombre d’entre eux font l’objet de mesures de protection tant au niveau local, régional ou national qu’international. Ainsi, en 2021, neuf sites viticoles sont protégés par l’UNESCO au titre des « paysages culturels ». Ils sont situés dans cinq pays différents (France, Hongrie, Italie, (...)
Réserve naturelle en France
La réserve naturelle est, en France, l'un des outils les plus courants de la protection de l'environnement à l'échelle locale. Plus contraignante à mettre en place qu'un arrêté préfectoral de protection de biotope, elle peut lui succéder. Son périmètre est le plus souvent fondé sur l'inventaire des ZNIEFF. Une réserve naturelle fait l'objet d'un suivi sous la supervision d'un conservateur ou d'une conservatrice.
Si le nom de réserve peut laisser croire à une approche (...)
Site touristique
Un site touristique est un lieu de passage, mais non de séjour, car il est sans fonction d’hébergement, ou à capacité d’hébergement sans commune mesure avec sa fréquentation. Il s’agit d’un type de lieu touristique créé par invention, c’est-à-dire par le regard et l’usage des touristes.
La labellisation d'un site, sa mise en tourisme, peuvent aboutir à une surfréquentation, et par ricochet à des politiques de préservation qui s'appuient elles-aussi sur les labels. Ainsi des (...)
Tourisme
Le tourisme (de l'anglais tourism, 1811 ; francisé en tourisme, 1841) est défini en géographie comme un système d’acteurs, de lieux et de pratiques permettant aux individus la recréation par le déplacement et l’habiter temporaire hors des lieux du quotidien (Knafou et Stock, 2003). La définition du tourisme, selon les normes internationales retenues par la commission statistique de l’ONU, englobe tout voyage hors du domicile habituel pour au moins une nuit et au plus un an, et (...)
Tourisme macabre ou morbide, dark tourism
Le tourisme macabre ou morbide, traduction française du « dark tourism » est une expression dénonçant un système touristique (impliquant pratiques et acteurs) exploitant de façon indécente la notoriété négative de certains lieux. Parmi les types de lieux concernés, dont la liste varie selon les auteurs, on peut relever les lieux de catastrophes (Tchernobyl, vestiges liés au passage d’un ouragan), les lieux de détention (bagnes, camps de concentration), les lieux liés à des crimes de (...)
Vernaculaire (langue, patrimoine...)
Vernaculaire est un adjectif désignant la propriété de ce qui appartient à une minorité ou à un groupe culturel local, non dominant, historiquement intégré à un groupe culturel plus vaste. Cet adjectif s'utilise notamment à propos d'une langue.
La langue vernaculaire est une langue à diffusion locale ou régionale, par opposition à une langue véhiculaire qui permet la communication avec d'autres groupes. La cohabitation d'un grand nombre de langues vernaculaires et d'une langue (...)
Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF I et II)
Les Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) sont, en France, un inventaire du patrimoine naturel visant à répertorier les lieux abritant une biodiversité élevée. Elles visent à classer des périmètres présentant un intérêt écologique, faunistique ou floristique particulier ayant fait l'objet d'un inventaire scientifique national sous l'autorité du Muséum national d'histoire naturelle pour le compte du ministère en charge de l'environnement. L'acteur (...)
Zonages d'inventaire ou de protection et sauvegarde
Les Zonages d’inventaire ou de protection et sauvegarde sont des zonages qui contribuent à inventorier et parfois à « protéger » des habitats et des paysages. Il existe différents types de zonages, tels que :

- Les Zones du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) qui ont remplacé, en 1993 (loi "paysage") les ZPPAU créées en 1983. Les Commissions régionales du patrimoine et des sites (CRPS) donnent leur avis sur les permis de construire ou de démolir aux abords (...)
Affiner les résultats par :