Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1572 termes dans le glossaire.

Il existe 105 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreurbanisme
Catch-up industrialization (industrialisation de rattrapage)
La catch-up industrialization, qu’on pourrait traduire en français par « industrialisation de rattrapage », est une stratégie d’industrialisation reposant sur les investissements privés nationaux et étrangers et qui consiste à générer rapidement des devises grâce à l’exportation de produits manufacturiers et à l’usage d’une main-d’œuvre bon marché, tout en évitant une industrialisation lourde, souvent lente et coûteuse. L'expression a été popularisée depuis la parution de (...)
Zone d'Aménagement Concerté (ZAC)
En France, les Zones d’Aménagement Concerté (ZAC) sont des opérations publiques d’aménagement de l’espace urbain, instituées par la loi d’orientation foncière (LOF) de 1967, qui se substituent aux Zones à Urbaniser en Priorité (ZUP). Amendées par la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (SRU) de 2000, les ZAC sont d’après l’article L.311-1 du Code de l’urbanisme « les zones à l’intérieur desquelles une collectivité publique ou un établissement public y (...)
Tiers-lieu
Le concept de tiers-lieux, en géographie des mobilités et de la population, permet de désigner les environnements sociaux qui ne sont ni la maison, ni le lieu de travail. Leur émergence renvoie au glissement de mobilités longtemps décrites comme pendulaires à des mobilités triangulaires domicile—travail—tiers-lieu—domicile. Ces tiers-lieux occupent en effet une grande partie des déplacements quotidiens et correspondent à l'émergence d'une société de loisirs (Dumazedier, 1962).
(...)
Bruxellisation
En urbanisme, la bruxellisation désigne la transformation rapide et brutale d’un patrimoine urbain remarquable dans un contexte de forte spéculation immobilière. La notion implique aussi l’éviction des classes populaires. Pour Jean-Claude Michéa cité par Serge Latouche (2019), la bruxellisation est une destruction des villes en temps de paix. Par ailleurs sa forte dimension sociale et symbolique l’apparente à un urbicide. Elle est l'une des traductions concrètes du modèle de la ville (...)
Schémas de mise en valeur de la mer (SMVM)
Les Schémas de mise en valeur de la mer (SMVM) sont des documents de planification et des outils d’aménagement du territoire relatifs à la mise en valeur et à la protection du littoral. Prévus à l'article 57 de la loi du 7 janvier 1983, leur objectif est ainsi de fixer « les orientations fondamentales de la protection, de l'exploitation et de l'aménagement du littoral ».
Leur portée a par la suite été complétée par l'article 18 de la loi Littoral, ce dernier leur intègrant (...)
Urbanisation littorale
L’urbanisation littorale désigne le processus de construction d’infrastructures et d’équipements qui accompagne l’installation des sociétés humaines à proximité immédiate du rivage. Les littoraux ont d’abord fait l’objet d’importants aménagements pour leur mise en valeur (en France, dans le cadre de la mission Racine pour le littoral languedocien par exemple), mais les politiques d’aménagement du territoire limitent aujourd’hui les possibilités d’urbanisation à proximité (...)
New build gentrification (gentrification ex nihilo)
La new build gentrification (que l'on pourrait traduire en français par « gentrification ex nihilo ») est l'installation de catégories sociales favorisées dans un quartier récent ou en construction. L'expression est en apparence un oxymore, puisque la gentrification désigne, généralement, le remplacement des populations modestes par des catégories aisées dans un quartier d'habitat populaire, dont les logements anciens sont réhabilités en raison de leur caractère jugé pittoresque.
(...)
Zone industrialo-portuaire (ZIP)
Une zone industrialo-portuaire est un espace qui associe des activités portuaires et industrielles dans un système économique et spatial complexe. Elle peut être localisée sur un littoral maritime ou sur une voie d'eau intérieure (grands fleuves notamment, mais aussi canaux à grand gabarit).
La notion de ZIP apparaît après la Seconde Guerre mondiale, dans un contexte d'ouverture massive des échanges et de maritimisation de l'industrie lourde. C'est au Japon que se développèrent les (...)
Doi Moi
Le Doi Moi (Đổi mới en vietnamien), d'un mot signifiant « renouveau » désigne l'ensemble des réformes économiques initiées à partir de 1986 au Vietnam, faisant passer le pays d'une économie socialiste dirigée à une écononomie dite « socialiste de marché ». Selon un processus comparable aux réformes entamées en Chine sous Deng Xiaoping après 1978, dites des « quatre modernisations », le Doi Moi est l'ouverture au capitalisme et à l'économie de marché, sans transition (...)
Étalement urbain (urban sprawl) / Expansion urbaine
L'étalement urbain est l'augmentation de la superficie d'une ville, et la diminution de sa densité de population. Il est l'une des manifestations spatiales de la périurbanisation.
L'accroissement démographique des grandes agglomérations s'accompagne d'un processus d'étalement du bâti sur les espaces périphériques, favorisé par l'amélioration de la desserte collective, et surtout individuelle avec la massification de l'automobile. L'étalement urbain peut correspondre à ce que les (...)
Fonctions de l'espace
En géographie, une fonction est un type d'activité auquel un espace est dédié. Elle peut être décrétée par un pouvoir (une municipalité ou une intercommunalité délimite une zone résidentielle dans le zonage de son P.L.U. ou P.L.U.I.) ou découler de l'usage (une forêt ou une plage fréquentées par des touristes ont, de ce fait, une fonction touristique). La logique des fonctions de l’espace, urbain notamment, découle d’une analogie avec l’anatomie : on parle ainsi d’organismes (...)
Écoquartier
Un écoquartier est un quartier conçu pour respecter les principes du développement durable. On parle aussi de quartier durable. C’est l’une des modalités de la transition vers des villes durables. Il peut s’agir d’une création ex nihilo ou bien, le plus souvent, d’une reconversion fonctionnelle d’une friche urbaine, industrielle, ou portuaire. L’emprise des friches portuaires (fluviales ou maritimes) explique la localisation courante des écoquartiers sur les fronts d’eau. En France, (...)
Planification
La planification est le processus qui fixe des objectifs d'aménagement du territoire à atteindre, les moyens nécessaires, les étapes de réalisation, et plus récemment, les méthodes de suivi et d'évaluation. La France a pratiqué aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale une planification incitative.
Historiquement, la planification a d’abord été mise en œuvre dans les États socialistes, avant de faire l’objet d’une adaptation au contexte de l’économie de marché pour tenter (...)
Trame brune
La trame brune est une expression forgée sur le modèle de la trame verte et bleue qui désigne les pratiques d’urbanisme visant le maintien ou le rétablissement de la continuité écologique des sols. En effet, si l’urbanisation se traduit par définition par une emprise foncière et par une artificialisation des sols, la composante pédologique des milieux a pourtant longtemps été oubliée dans les politiques de continuité écologique, alors que les sols sont essentiels au fonctionnement des (...)
Friches
Ne pas confondre avec : jachère
Les friches sont des terrains qui ont perdu leur fonction, leur vocation, qu’elle soit initiale ou non : friche urbaine, friche industrielle, friche commerciale, friche agricole. Laissées momentanément à l'abandon, ces surfaces peuvent fournir l'opportunité de repenser l'aménagement du territoire, tant dans les espaces ruraux qu'urbains. La situation n'a pas de caractère irréversible : la friche peut être réaffectée à une activité comparable ou être (...)
Mégaprojet, grand projet, grand projet urbain
Ne pas confondre avec les grands projets urbains en France, voir : politique de la ville en France.
Les mégaprojets sont des projets d’aménagement à vaste échelle impliquant à la fois des constructions d’infrastructures (voirie, terminaux portuaires, canaux, gares…), et du bâti (industriel, commercial, résidentiel, touristique, de bureaux, de loisirs…). Les mégaprojets peuvent se penser soit à l’échelle intra-urbaine (complexe touristique, industrialo-portuaire, ville (...)
Urbains (paysages)
La question des paysages urbains renvoie d’une part à la différence de nature (Michel, 2008) qui existe entre les espaces urbains et les espaces ruraux (différences du bâti en termes de densité et de hauteur, moindre présence de la nature…) et d’autre part, comme pour toute étude de paysage, aux questions de la perception de cette différence.
Les paysages urbains ont été étudiés dès les années 1920 par l’École de Chicago qui soulevait la question de la perception de (...)
Loi Paysage
La loi n°93-24 du 8 janvier 1993 sur la protection et la mise en valeur des paysages, dite loi Paysage, vise à mettre en valeur les paysages naturels, urbains, ruraux, qu’ils soient banals ou exceptionnels. Elle se superpose à la loi Montagne et à la loi Littoral. La loi Paysage consiste en un certain nombre de mesures en termes d’aménagement et d’urbanisme : elle se contente de fixer des orientations et invite « à la concertation avec les collectivités territoriales concernées » (...)
Présentielle (économie)
L'économie « présentielle » est une notion introduite en géographie au début des années 2000 par Laurent Davezies et Christophe Terrier. Il s’agit de l’économie de proximité basée sur la production de biens et de services pour les personnes présentes dans un territoire donné, qu’elles soient résidentes ou non, ce qui inclut les populations temporaires comme les touristes.
L'économie présentielle s'intéresse aux mêmes secteurs que l'économie résidentielle (services à la (...)
Commune (en France)
Voir aussi : municipes
1) En France et dans de nombreux pays, la commune est la plus petite unité du maillage administratif, correspondant à l’échelle locale.
Il existe une entité plus petite, l’IRIS, mais c’est une unité statistique et non un échelon administratif. Les communes ont des compétences en matière de voierie, de gestion de l’eau et des déchets, d’urbanisme et financement des écoles primaires (maternelles et élémentaires). Certaines de ces compétences (...)
Affiner les résultats par :