Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1572 termes dans le glossaire.

Il existe 105 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLes espaces ruraux et périurbains en France : populations, activités, mobilités
Infrastructures linéaires de transport
Les infrastructures linéaires de transport (ILT) sont définies comme des « installations fixes destinées au transport de voyageurs ou de marchandises, de longue distance et de proximité. » (Commissariat général au développement durable, 2016). Ces infrastructures linéaires de transport prennent différentes formes selon le type de besoin de transport auxquelles elles répondent : réseau routier (autoroutes concédées/non concédées ; routes nationales/ départementales/communales), (...)
Intercommunalité en France
En France, l’intercommunalité désigne le groupement volontaire de communes au sein d’établissements publics pour la mise en commun d’une ou plusieurs compétences. Par raccourci, on parle aussi d’une intercommunalité pour désigner à la fois un établissement public de coopération intercommunale (EPCI), c’est-à-dire l’instance qui administre le regroupement de communes, et le territoire correspondant. L’objectif de l’intercommunalité est de gérer collectivement des prestations ou (...)
Jardin
Un jardin est un espace délimité où l’anthropisation de la nature est maximale, mais sans aller jusqu’à l’artificialisation des sols. Gilles Clément (2012) rappelle que l'origine du mot signifie à la fois « enclos » et « paradis ».
Le jardin est d’abord un paysage. Les paysages jardinés se situent à mi-chemin entre les paysages artificialisés, où l’anthropisation est manifeste et visible à l’œil nu, et les paysages vus comme « naturels », où l’action humaine (...)
Loi SRU (loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains)
La loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain du 13 décembre 2000, dite loi SRU, vise à la fois à lutter contre les fractures socio-spatiales en ville par « une plus grande solidarité » et contre l’étalement urbain en densifiant « de manière raisonnée » les espaces déjà urbanisés. Elle actualise les dispositions de la loi d'orientation foncière de décembre 1967 en y introduisant de nouveaux outils d'aménagement. La loi reprend et précise par ailleurs les (...)
Loisirs
Conformément à son étymologie (du latin licere, ce qui est permis, ce qui est libre), le loisir est ce qui échappe à la contrainte représentée par le travail. C’est donc le temps dont on peut librement disposer. À la différence du tourisme qui s'inscrit dans le hors-quotidien, les loisirs s'effectuent dans le temps et dans l'espace du quotidien.
Le loisir est une catégorie plus floue et plus subtile que le tourisme. Cette subtilité tient à ce que le terme change de sens en fonction de (...)
Lotissement
Le lotissement, au sens strict, désigne la division d’une parcelle foncière en plusieurs lots destinés à être vendus ou loués séparément, généralement pour construire une maison sur chaque lot. Bien qu’il soit couramment employé, le mot « lotissement » et les notions qu’il recouvre restent ambigus. 
Dans le langage commun, il signifie le plus souvent un quartier uniforme et monotone en bordure de ville, constitué d’un habitat individuel pavillonnaire construit au XXe (...)
Marge, marginalité, marginalisation
Une marge est, au sens premier, un espace situé en périphérie de quelque chose. On parlera par exemple de la marge d’un texte, des marges d’un bois… L’étymologie du terme (en latin margo, bordure, puis dans le monde germanique marka, frontière) est donc la même que celle de marches. Une marge peut donc désigner une limite, une frontière, une bordure (en océanographie, la marge continentale). De même, l’expression « en marge de » signifie à l’écart, en périphérie (« se (...)
Mégabassines, retenues agricoles, réserves agricoles
Les mégabassines sont le terme retenu dans le débat public pour qualifier les stockages d’eau de grande taille, pour alimenter soit l’irrigation en plaine en période de sécheresse, soit la neige artificielle en montagne pour le tourisme hivernal.
En ce qui concerne les bassines d’irrigation, dans l’Ouest français, très médiatisées, le terme officiel désignant ces ouvrages est « réserve de substitution », faisant référence au captage d’eau en période de hautes eaux afin (...)
Mitage
Le mitage est l'éparpillement, sans plan d'urbanisme réellement cohérent, d'infrastructures, de zones d'habitat, de zones d'activité, dans des espaces initialement ruraux (forestiers ou agricoles). Le phénomène de mitage s'observe dans l’espace périurbain, sous l'effet de fortes pressions foncières ou touristiques et en l'absence d'une réglementation d'occupation du sol suffisamment cohérente et contraignante. Le mitage est le résultat d'une situation où les promoteurs peuvent consacrer une (...)
Mobilité
Dans son acception la plus générale, la mobilité désigne un changement de lieu accompli par une ou des personnes. Les individus et les groupes humains sont confrontés à l'exigence de maîtrise de la distance par la mobilité (Lévy et Lussault, 2003). Celle-ci ne se limite pas au déplacement physique effectif et aux techniques de transport, à l'accessibilité, mais elle embrasse les idéologies et les technologies du mouvement en cours dans une société. Elle rassemble donc à la fois : un (...)
Mobilités domicile-travail (pendulaires, triangulaires)
La mobilité pendulaire désigne les navettes quotidiennes domicile-travail. Elle concerne une grande partie de la population active de tous les pays, développés ou en développement. L'usage du pluriel permet d'insister sur la grande variété des modes de transports, des distances, et des durées de ces mobilités pendulaires. L'exemple des navetteurs du TGV, qui parcourent une ou plusieurs centaines de kilomètres chaque jour, est devenu emblématique en France. À Nairobi, une enquête portant sur (...)
Mobilités douces, modes doux, transport faiblement carboné
Les mobilités douces, ou modes de transport doux, peuvent désigner soit les déplacements non carbonés, soit les déplacements très faiblement carbonés, et dans tous les cas ceux qui émettent moins de gaz à effet de serre (GES) que l'usage de véhicules motorisés individuels. La marche, le vélo sans assistance électrique, la trottinette non électrique, sont des exemples de modes de transport complètement décarbonés. L'habitude a été prise d'y ajouter tous les modes de transport (...)
Motilité
En langue française, la motilité désigne la faculté de se mouvoir. Ce concept a d’abord été utilisé en biologie puis en sociologie urbaine. En géographie, l'étude de la motilité, complémentaire de celle de la mobilité, insiste sur la possibilité effective qu'ont certaines catégories de personnes de mettre en œuvre des déplacements.
Alors que les mobilités couvrent l'ensemble du champ des déplacements humains consentis, la motilité désigne la capacité d'une personne ou d'un (...)
Multifonctionnalité
La multifonctionnalité se dit d’un espace dans lequel différentes fonctions se côtoient, c’est-à-dire différentes modalités d’habiter l’espace et d’y produire. Le contraire de la multifonctionnalité est la spécialisation ou la mono-activité, comme pour certains espaces marqués par une monoculture (bassin céréalier) ou une rente techno-industrielle comme dans le cas des « municipalités du nucléaire » (Meyer, 2017) en France.
Le terme de multifonctionnalité est souvent (...)
Néoruraux (néorural)
Les néoruraux désignent les nouveaux habitants des communes rurales, originaires de communes urbaines, s'installant dans un espace où ils n'ont pas d'attaches familiales. 
« "Néo-ruraux" fait le plus souvent référence aux populations, pour la plupart jeunes, diplômées, d’origine urbaine qui, entre la fin des années 1960 et les années 1970, s’installent dans des espaces ruraux, notamment dans la moitié sud de la France (parmi les territoires investis, l’arrière-pays provençal, (...)
NOTRe (loi)
La loi NOTRe portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République a été promulguée le 7 août 2015 (loi n° 2015-991), après avoir été votée le 16 juillet 2015. Elle vise à réorganiser et clarifier les compétences des collectivités territoriales à partir de 2015, date à partir de laquelle ses dispositions sont progressivement appliquées. La compétence « eau » est ainsi transférée aux EPCI au 1er janvier 2020.
Cette loi s’insère dans « l’acte III de la (...)
Œnologie et œnotourisme
L'œnologie est la science qui étudie le vin, les éléments qui le constituent, sa préparation, son élevage et sa conservation. Longtemps affaire de spécialistes, dans les milieux parfois fermés des filières viticoles, l'œnologie sort de plus en plus de ses murs à travers les stratégies de marketing des cavistes ou dans le cadre des circuits touristiques du vin. Pour les spiritueux, on parle aussi de spiritourisme, comme autour du rhum dans les Antilles françaises.
Dans ce contexte, on (...)
Openfield
L’openfield désigne un paysage agraire dans lequel les champs sont ouverts, les grandes cultures (céréales, betterave sucrière ou fourragère, pomme de terre…) dominent, et l’habitat est groupé. En France, il est caractéristique du Bassin parisien et, plus localement des grandes plaines céréalières (Alsace, Limagne, Plaine de Caen…). Ce paysage ouvert est l’héritage d’un système agraire qui s’est répandu en Europe de l’Ouest et centrale au XIe et au XIIe siècle, (...)
Parcellaire, parcelle
Le parcellaire désigne la configuration cartographique de la division du sol en parcelles. Les parcelles, dans l'espace rural comme dans l'espace urbain, sont des surfaces élémentaires de terrain caractérisées par leur appropriation juridique et l'usage qui en est fait. En France, l’ensemble des parcelles est répertorié dans un document administratif, le cadastre.
Le parcellaire marque en général les limites entre des propriétés foncières, mais ce peut être aussi entre deux (...)
Parcs et réserves de ciel étoilé
Un parc ou une réserve de ciel étoilé est un périmètre de protection environnemental destiné à préserver une portion d’espace de la pollution lumineuse, institué à l’initiative de l’International Dark Sky Association (Association internationale du ciel étoilé). Le parc est d’échelle plus vaste que la réserve, mais les deux fonctionnent sur le principe des parcs nationaux, avec un cœur et une zone périphérique.
Les excès de l’éclairage artificiel ont été constatés sur (...)
Affiner les résultats par :