Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1572 termes dans le glossaire.

Il existe 58 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreGéographie de l'école, géographie à l'école
Acteurs spatiaux, action spatiale
Les acteurs sont, en géographie, l'ensemble des agents (individus, groupes de personnes, organisations) susceptibles d'avoir, directement ou indirectement, une action sur les territoires. Le féminin est actrice (une entreprise actrice d'un territoire). Les échelles de l'action vont de l'individu à l'État et aux structures transnationales, en passant par les entreprises, les collectivités locales, les associations, etc. Les acteurs ont leurs représentations mentales et patrimoniales, leurs (...)
Agentivité
L’agentivité est un néologisme forgé à partir de l’anglais « agency » qui désigne la capacité des individus (plus rarement des groupes sociaux) à être maîtres, ou en tout cas agents, de leur existence (ou, selon le contexte de leurs apprentissages, de leur réussite économique, etc.). « Au sens large, l’agency désigne la capacité de l’être humain à agir de façon intentionnelle sur lui-même, sur les autres et sur son environnement. Ce dernier est alors nommé « agent » au (...)
Altérité
L'altérité est un concept culturel qui renvoie à l'autre et à l'ailleurs.
Selon l'Équipe MIT, le concept d'altérité appliqué au champ du tourisme permet « l’exploitation dynamique d’un différentiel d’identité géographique ou social à travers la mise en relation d’un individu avec des lieux ou des individus qui lui sont autres, dans un processus de mobilité. L’altérité est relative à un capital spatial accumulé au cours des déplacements. Elle exprime toutes les facettes (...)
Analyse spatiale et "nouvelle géographie"
En géographie, l’analyse spatiale est une démarche visant à systématiser les raisonnements géographiques en mobilisant des outils de formalisation, c’est-à-dire des modèles. Sur le plan théorique, il s’agit d’identifier les grandes configurations spatiales, en construisant les outils formels d’analyse de l’organisation de l’espace. Sur le plan pratique, l’analyse spatiale recourt notamment aux statistiques, aux mathématiques et à l’informatique. À ce titre elle relève, en (...)
Anthropocène
N. B. : Cette entrée a été partiellement reprise dans la Notion à la une de septembre 2017 : Anthropocène, plus développée et détaillée.
L'anthropocène est l'un des récits, scientifiquement étayé, décrivant les basculements en cours dans les rapports des sociétés humaines à leurs environnements. Au sein de l’Holocène, dernière époque géologique du Quaternaire qui commence après la dernière glaciation et qui dure depuis 12 000 ans, l’Anthropocène peut être considéré (...)
Assignation, injonction spatiale
En sciences sociales, l’assignation correspond au rôle ou aux rôles qui sont attribués à un groupe social en fonction des représentations majoritaires, c'est-à-dire en fonction d’une norme. Ce groupe social ou cette minorité doit se conformer au rôle qui lui est assigné sous peine d’être considéré comme sortant de la norme. Le terme est proche de celui d'injonction sociale.
Les études sur les minorités raciales ou ethniques utilisent le terme pour revendiquer la possibilité de (...)
Balade urbaine, balade virtuelle
Une balade urbaine est une sortie de terrain dans un espace de dimension réduite (généralement un quartier urbain), réalisée dans un but pédagogique, scientifique ou de médiation culturelle. La balade virtuelle repose sur le même principe mais s’appuie sur des outils numériques tels que les webcams ou les photographies de rue (Google street view par exemple). Elle n’est possible qu’à partir de vues à hauteur d’humain : une série de photographies aériennes ne saurait constituer une (...)
Carte, croquis, schéma
Les trois termes carte, croquis, et schéma, utilisés en géographie, désignent de manière générique les représentations graphiques appliquées aux espaces géographiques ; afin d’éviter toute confusion et de limiter les incompréhensions, en particulier dans les demandes adressées aux élèves, il convient que, sans esprit dogmatique, un accord se fasse entre enseignants sur l’usage de ces termes.
La carte, sous ses différentes formes, permet de repérer les lieux et l’extension des (...)
Carte mentale
Voir aussi : carte sensible.
On appelle carte mentale la transcription sous forme cartographique de l'espace tel qu'un individu ou un groupe se le représente. Il ne s'agit pas d'une simple représentation mentale mais bien d'une expression cartographique d'une représentation subjective de l'espace. La personne testée reporte sur un support, de mémoire et sans aide extérieure, les lieux qu'elle fréquente et/ou qu'elle connaît plus ou moins. Ce faisant, elle sélectionne, hiérarchise, (...)
Carte scolaire
On regroupe sous le terme « carte scolaire » l’ensemble des dispositifs définissant spatialement l’offre éducative sur un territoire. Dans le cas général, il s’agit de définir un secteur géographique de recrutement pour chaque établissement scolaire, comme c’est le cas dans les pays comme la France, le Japon ou les États-Unis. De nombreux cas particuliers existent, notamment lorsque ce système de sectorisation est modulé par des dérogations accordées à certaines populations, (...)
Carte sensible
Une carte sensible est une image utilisant une partie des règles de la sémiologie graphique pour représenter une information relevant du sensible ou de l’émotionnel. Se plaçant plutôt du côté des méthodes dite qualitatives, la carte sensible prend acte des limites des outils traditionnels de représentation de l’espace pour refléter certains aspects du réel, notamment l’espace vécu par les acteurs (et en particulier les acteurs peu dotés en capital spatial et culturel).
Une carte (...)
Cartographie participative
La cartographie participative consiste à permettre à des non-spécialistes de la cartographie de participer à la construction d'une carte, de manière collective, généralement à l'aide d'internet. Le projet le plus connu est celui proposé par OpenStreetMap à l'échelle mondiale, avec un niveau de détail inférieur au mètre dans les zones les mieux cartographiées. Le projet réunit des milliers de contributeurs depuis sa fondation. Outre les informations classiques de la carte topographique (...)
Charter schools
On appelle charter schools les écoles publiques confiées à des entreprises privées spécialisées dans l'éducation qui ont mandat (charter) pour rétablir des conditions optimales d'enseignement et de gestion. Ces écoles bénéficient d'une large autonomie tout en étant financées par des fonds publics. Elles proposent des programmes spéciaux et recrutent sur un système de loterie. Les parents déposent des dossiers et sont ensuite tirés au sort. On en compte environ 5 000 aux Etats-Unis soit (...)
Classement de Shanghaï
Le classement mondial des universités par l’université Jiao Tong de Shanghaï, (parfois mal traduit par classement « académique » des universités, ce qui est un anglicisme), plus communément appelé classement de Shanghaï, est un classement qualitatif des établissements d’enseignement supérieur et de recherche dans le monde apparu dans les années 2000 (Delage et al., 2023, p. 37). L’université de Shanghaï elle-même est à la 46e place du classement (sur 100, en 2023). Il est fondé (...)
Concept, notion et savoir scolaire
Une notion désigne le degré connaissance qu’on a d’un objet pensé. Dans la géographie scolaire, la notion d’espace, par exemple, renvoie à la façon dont quelqu’un (les élèves, les étudiants, les apprenants adultes, etc.) définit l’espace, ce qu’il recouvre. La notion est une construction, qui évolue au cours de la formation de l’individu, pour acquérir une forme de plus en plus précise et des contours de plus en plus nets.
Le concept est une connaissance consolidée et (...)
Conscience disciplinaire
Le concept de « conscience disciplinaire » a été proposé et construit dans le cadre de recherches en didactiques des disciplines menées au laboratoire Théodile-CIREL (Reuter, 2007 ; Cohen-Azria et al. 2013). Cette équipe de recherche définit la conscience disciplinaire comme « la manière dont les acteurs sociaux, et plus particulièrement les acteurs scolaires, (re) construisent les disciplines scolaires » (Reuter, 2007, p. 57). La notion de (re)construction permet d’interroger, (...)
Consensus scientifique et vérité en science
Un consensus scientifique est une vérité établie sur un ensemble de preuves vérifiables, acceptée par la communauté scientifique, valable pour une période donnée en fonction des connaissances de l’humanité à cette période. La communauté scientifique est définie comme l’ensemble des personnes ayant validé des titres universitaires reconnus officiellement et travaillant dans le cadre de protocoles scientifiques permettant la validation de leurs preuves (citation des sources, (...)
Constructivisme (en sciences sociales), socio-constructivisme
Une approche constructiviste (on rencontre aussi fréquemment, en sciences sociales, le terme de socio-constructivisme) repose sur l’idée que nous ne pouvons avoir de connaissance des choses qu’à travers nos « systèmes de représentation » (Orain, 2007) : il n’y a pas de connaissance d’un réel préétabli, mais seulement d’un réel tel que nous le questionnons, dans une époque donnée. Cette approche peut être résumée par les propos de Ferrier, Racine et Raffestin en 1977 : (...)
Distance, distance-temps, distance-coût
Intervalle à franchir pour se rendre d'un lieu à un autre, la distance a la signification d'une séparation, son parcours nécessite un effort, une dépense d'énergie. Le contraire de la distance est ce qu'on appelle en théâtre l'unité de lieu : le lieu étant un espace dans lequel la distance est nulle.
Jusqu'au début du XXe siècle, l'espace était rugueux et opaque : les distances étaient franchies difficilement, protégeant ainsi les producteurs de leurs concurrents. Au cours du XXe (...)
Espace
L’espace est un terme ambigu désignant toute étendue, à n’importe quelle échelle ; comme le note Dylan Simon (2024), « les usages du mot sont nombreux et multiples, vernaculaires, ordinaires, autant que scientifiques ou construits ». Son approche varie aussi selon les disciplines : espace idéal de la philosophie, espace cosmique de l’astronomie, espace euclidien (ou non) des mathématiques, espace subjectif de la psychologie… Il est courant de désigner spécifiquement l’espace (...)
Affiner les résultats par :