Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, plus de 950 entrées ont fait l'objet d'une relecture et d'une mise à jour systématiques entre 2019 et aujourd'hui.

Il existe 1572 termes dans le glossaire.

Il existe 71 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreL'Amérique latine : émergence, inégalités, défis
Abattis agricole, abattis-brûlis
L'abattis agricole est un mode traditionnel extensif de mise en valeur consistant à abattre et brûler la forêt d'une parcelle pour la mettre en culture puis à l'abandonner pour permettre la reconquête forestière. La forêt, coupée, brûlée, puis replantée en espèces nourricières, fournit la part d'alimentation végétale indispensable aux communautés rurales qui pratiquent l'abattis. Elle semble constituer une réserve d'espace sans limite sauf celle de l'accessibilité. Les cultivateurs (...)
Accaparement (des terres, des mers)
L'accaparement des terres (land grabbing ou landgrab en anglais, de land, la terre, et grabbing, action de se saisir, d'empoigner) est le processus d'acquisition ou de jouissance de terres à des fins principalement agricoles (mais pas seulement) dans un contexte d'économie mondialisée. Les investissements, privés ou publics, vers les terres agricoles « disponibles », en particulier celles des pays précaires, ne sont pas nouveaux : au début du XXe siècle, la société américaine United (...)
Agriculture
L'agriculture « désigne l'ensemble des travaux visant la production de végétaux et d'animaux utiles » aux humains « pour se nourrir, se soigner, se vêtir ou pour l'aider dans ses diverses activités » (Raymond, 2018). L'agriculture inclut l'élevage, car dans certains systèmes agraires, productions végétales et animales sont interdépendantes. Les terres cultivées ou pâturées représentent (en 2021) 38 % des terres émergées, soit 5 milliards d'hectares, dont la majorité (...)
Agriculture familiale
L'agriculture familiale est un système agraire reposant sur des exploitations de petite dimension travaillées chacune par une famille consommant une partie de sa production. Trois quarts des exploitations familiales dans le monde font moins d'un hectare (FAO, 2014b).
L'expression tend à remplacer d'autres termes équivalents sans être exactement synonymes : agriculture paysanne (pour insister sur la dimension sociétale majoritaire de ce système dans certaines régions du monde encore (...)
Agriculture pluviale
L'agriculture pluviale ou agriculture sous pluie est une forme d'agriculture qui se différencie de l'agriculture irriguée. Ce type d'agriculture suit le cycle des précipitations annuelles. Avec une évaporation modérée, en dessous de 200 mm de pluie par an, l'agriculture pluviale n'a que peu de chances de produire une récolte. En Afrique, en moyenne, l'agriculture pluviale devient impossible à moins de 300 mm de pluie par an, et l'élevage à moins de 200 mm (Denmat et Gonin, 2022, p. 131).
(...)
Agroalimentaire (secteur, filière, industrie…)
L’expression agroalimentaire ou agro-alimentaire désigne l’intégration des acteurs de la production agricole avec les acteurs d’amont et d’aval. Le secteur agroalimentaire désigne l’ensemble des acteurs, et la notion de filière rappelle que ces acteurs sont intégrés dans un processus productif. On parle souvent industries agro-alimentaires, à raison car localement les lieux de transformation des produits agricoles concentrent parfois une part importante de l’emploi rural, mais le (...)
Agrobusiness, agro-exportations
L'agrobusiness est un mot-valise d'origine anglophone qui désigne l'agriculture productiviste et tout le secteur économique qui s'y rattache.  Une des traductions possibles en français serait le secteur agro-alimentaire. Le terme agrobusiness, inspiré par la description des systèmes agraires nord-américains, insiste sur les liens étroits entre le secteur agricole et les services amont (crédit bancaire, assurance...) et aval (transformation et commercialisation de la production...). (...)
Agrocarburants (biocarburants)
Pour répondre à la demande énergétique il peut être tentant de se tourner vers le potentiel de la biomasse, c'est-à-dire l'ensemble de la matière organique d'origine végétale ou animale, dont les ressources, renouvelables, peuvent sembler inépuisables. 
Les agrocarburants sont des combustibles liquides d'origine agricole obtenus à partir de matières organiques végétales ou animales non fossilisées (contrairement au charbon et au pétrole). Mais comme le préfixe bio- a acquis au (...)
Altermondialisme
Courant de protestation fondé sur l'idée que d'autres formes d'organisation du monde que les formes de la mondialisation libérale sont possibles. Ce mouvement, né après l'effondrement du bloc soviétique, se veut une force de proposition afin de dépasser l'image négative de l'antimondialisation. Les critiques et les projets alternatifs des mouvements et organisations s'en réclamant portent sur les questions de gouvernance, de rapports Nord/Sud, de développement équitable et durable, par (...)
Amazonie brésilienne (légale)
L'Amazonie brésilienne, ou Amazonie légale, est un territoire délimité en 1953 pour déterminer les régions éligibles aux aides de développement programmées pour l'Amazonie. Elle comprend les États correspondant à la région Nord (Acre, Amapá, Amazonas, Pará, Rondônia et Roraima), et les États du Mato Grosso au nord du 16e parallèle, du Goias au nord du 13e parallèle et du Maranhão à l’ouest du 44e méridien. Ce territoire couvre 500 millions d'ha (soit 5 millions de km²) dont 330 (...)
Assentamentos
Les assentamentos désignent des zones de colonisation associées à la politique de réforme agraire sur des terres expropriées ou sur des terres publiques. Ces zones ont été divisées en plusieurs lots sur lesquels ont été installées des familles sans terres à des fins d'agriculture.
Les assentamentos, gérés par l'Institut national de la colonisation et de la réforme agraire (INCRA) se situent principalement en Amazonie, dans des régions souvent mal dotées et mal desservies, ce qui (...)
Autochtonie
L’autochtonie désigne, en géographie, le fait d’appartenir à une population présente sur un territoire avant la colonisation par une puissance extérieure. Alors que le terme était jugé péjoratif par Joël Bonnemaison en 1993, il coexiste aujourd’hui avec celui d’indigène comme terme neutre dans la littérature scientifique. On parle aussi de « premières nations » en Amérique du Nord, d’Amérindiens, sur le continent américain, d'Índios au Brésil et encore d’Aborigènes en (...)
Banque mondiale
Le groupe Banque Mondiale est une institution financière internationale dont le siège est à Washington. Il regroupe la BIRD, fondée en 1944 pour préparer la reconstruction d'après-guerre, et quatre autres institutions financières visant au développement des pays pauvres par leur intégration au système économique mondial basé sur le libre-échange. 
D'après sa propre présentation, la Banque mondiale poursuit deux objectifs :

- mettre fin à l’extrême pauvreté en (...)
Bolivarisme
Le bolivarisme est une idéologie revendiquant l’héritage politique de Simon Bolivar et de ses compagnons, artisans de l’indépendance des anciennes colonies espagnoles en Amérique latine. Réactivé à partir de la fin du XXe siècle, en particulier par Hugo Chávez au Venezuela, il devient une contestation de l’ingérence étatsunienne et de l’impérialisme, politique et économique. Le bolivarisme est une idéologie de gauche reposant sur l’idée d’une redistribution des richesses (au (...)
BRICS+ (anciennement BRIC puis BRICS)
Les BRICS+ sont un groupe géopolitique regroupant dix pays du « Sud global », notamment des grands émergents (Brésil, Chine, Inde), des puissances régionales (Afrique du Sud, Égypte, Iran, Russie), des pétromonarchies (Arabie saoudite, Émirats arabes unis) ou des pays précaires à forte croissance économique (Éthiopie).
L'acronyme BRICS désigne initialement le rapprochement de quatre pays aux vastes territoires, les BRIC : le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, auxquels s'est (...)
Cadastre
Cadastre en France | Cadastre au Brésil

Cadastre en France Le cadastre est un document administratif où sont répertoriées et délimitées les parcelles appropriées, où sont enregistrées les identités de leurs propriétaires. Ce sont les documents primaires pour toute étude sur la propriété foncière en France. Dans chaque commune le cadastre comporte :
- un plan d'ensemble, en général au 1/10 000e
- des plans plus détaillés (plans de section) au 1/2 500e où (...)
CBD (Central Business District), quartier d'affaires
Dans les villes nord-américaines, le CBD (Central Business District) ou centre des affaires résulte de l'élimination progressive du centre-ville (downtown) de fonctions résidentielles, des activités industrielles et de certaines formes de commerce pour former un espace où se concentrent des activités à très forte valeur ajoutée financière (sièges sociaux, sociétés spécialisées dans les transactions, etc) et les services de proximité (commerces, restauration) qui leur sont attachés. La (...)
Cerrado
Le cerrado désigne à la fois une région physique du Brésil et la formation végétale qui la caractérise. Il recouvre environ 206 millions d'hectares, soit environ 20 % du territoire brésilien dont 127 millions d'ha cultivables. Cette région, qui correspond en grande partie au plateau central brésilien, est essentiellement constituée d'écosystèmes de type savane arborée tropicale, associés à des formations végétales variées. Le climat y est chaud, semi-humide, aux saisons contrastées (...)
Coefficient de Gini
Le coefficient ou l'indice de Gini porte le nom du statisticien et démographe italien Corrado Gini (1884–1965). C'est un indicateur de dispersion permettant principalement d'apprécier les inégalités dans la distribution des richesses d’un territoire. Il varie entre zéro et un, zéro étant la situation d'égalité parfaite (chaque citoyen est exactement aussi riche que son voisin), un étant la situation d'inégalité parfaite (un citoyen possède toutes les richesses, les autres aucune). Les (...)
Commerce équitable
Le commerce équitable est une pratique de labellisation de certaines productions visant assurer le consommateur que ces productions respectent les principes du développement durable.
Le commerce équitable propose de meilleures conditions commerciales aux producteurs marginalisés, originellement dans les pays du « Sud » à destination des « Nords », mais de plus en plus à l’intérieur même des pays favorisés. Né de la volonté d'adopter des règles « équitables », par (...)
Affiner les résultats par :