Vous êtes ici : Accueil / Glossaire

Glossaire

Le vocabulaire de la géographie à travers des propositions de définitions de termes et de notions géographiques. Plus d'un millier d'entrées pour découvrir des mots, faire des liens, consolider ses connaissances, trouver des pistes bibliographiques... Ce glossaire est en perpétuelle amélioration. Les définitions ne comportant pas de date sont les plus anciennes.

Il existe 50 résultats dans Glossaire correspondant aux critères suivants : Supprimer le critèreLe Japon : les fragilités d'une puissance
Catastrophe
La catastrophe est la réalisation d'un risque. c'est un risque devenu réalité qui, sur un territoire donné, par l’ampleur et le coût des dommages causés, provoque une grave interruption du fonctionnement d'une société. Dans la pratique, la catastrophe est bien souvent révélatrice du risque. Dans le cas d'une catastrophe, les pertes humaines, matérielles ou environnementales ne peuvent être surmontées par les seules ressources de la société affectée.
Différente par son ampleur, (...)
CBD (Central Business District), quartier d'affaires
Dans les villes nord-américaines, le CBD (Central Business District) ou centre des affaires résulte de l'élimination progressive du centre-ville (downtown) de fonctions résidentielles, des activités industrielles et de certaines formes de commerce pour former un espace où se concentrent des activités à très forte valeur ajoutée financière (sièges sociaux, sociétés spécialisées dans les transactions, etc) et les services de proximité (commerces, restauration) qui leur sont attachés. La (...)
Cité-jardin, « banlieue-jardin »
Une cité-jardin est une forme urbaine utopique, théorisée au XIXe siècle par Ebenezer Howard dans la lignée des penseurs de l'habitat et de l'urbanisme social ou socialiste (Saint-Simon, Fourrier, Godin...)
Pour Howard, les trois critères principaux de la cité-jardin sont :
(1) une « morphologie indépendante », qui réfère à la ceinture verte qui doit les entourer ;
(2) « un fonctionnement autonome et efficace selon l’idéal d’autogestion locale », qui (...)
Coefficient d'occupation des sols (COS)
Le coefficient d'occupation des sols ou COS est la surface de plancher constructible par mètre carré de terrain, pour une zone donnée d'un plan d'occupation des sols (Pratts, 2009). 
Le COS est une règle d'urbanisme cruciale car elle permet d'influer sur la densité d'une zone. Son élévation permet plus de surfaces construites par mètres carrés de terrain, donc une densification et une verticalisation du bâti. Inversement, un COS maintenu très bas empêche les constructions en hauteur. (...)
Condominium
En français, un condominium est un territoire placé sous double souveraineté, comme le furent par exemple les Nouvelles Hébrides administrées conjointement par la France et le Royaume-Uni de 1906 à leur indépendance en 1980.
En anglais, un condominium est un immeuble en copropriété, voire par extension un appartement dans un immeuble de ce type. Sous l’influence de l’anglais, le mot désigne dans de nombreuses langues, y compris en français par anglicisme, un immeuble résidentiel. (...)
Culture et représentation du risque
La culture du risque désigne la place occupée par le risque dans les représentations mentales collectives d'une population. Elle repose à la fois sur la mémoire du risque (la transmission de la connaissance collective des catastrophes ou des aléas passés) et sur la connaissance du risque (par l'expérience ou par la transmission, l'information, la prévention). 
Plus strictement, la connaissance du risque désigne les modes de connaissance ou de communication du risque par ses principaux (...)
Décennie perdue
La notion de décennie perdue désigne, dans plusieurs pays du Monde, une période plus ou moins décennale de stagnation ou de récession économique. Une décennie perdue fait parfois suite à un « miracle économique », notamment lorsque celui-ci a entraîné des symptômes de surchauffe. Le mot « perdu » évoque un temps gâché sur la trajectoire de la croissance économique, perçue comme une courbe censée être continue. Dans certains cas, ce sont les décisions draconiennes des (...)
Densité
D'une manière générale, la notion de densité désigne de manière qualititive ou quantitative l’intensité d’un phénomène. De manière pratique, c'est le rapport entre un indicateur statistique, un nombre d'« individus » (au sens statistique : nombre d'habitants, de médecins, de logements, d'unités de production, etc.) ou d'autres paramètres (tels que le déroulé linéaire d'un réseau autoroutier par exemple) et une surface. La qualification des densités (fortes, moyennes ou faibles) (...)
Département, préfecture (Japon)
Le Japon est divisé en 47 circonscriptions administratives appelées en français départements ou parfois préfectures. La traduction du mot japonais 都道府県 (todōfuken) fait en effet débat et les deux mots sont employés indifféremment. L'anglais utilise prefecture, peut-être pour éviter le double sens du mot department qui existe dans cette langue pour désigner une subdivision d'une administration ou un ministère. L'inspiration française qui a présidé à la création de cette (...)
Donut (effet)
L'« effet  donut » ou « effet beignet »  décrit le processus socio-spatial par lequel le centre de l’agglomération se vide de sa « substance », ne laissant dans la ville-centre que les populations les plus pauvres. Cet effet résulte de deux dynamiques : la suburbanisation résidentielle des classes moyennes (« white flight ») et la suburbanisation des emplois (« edge cities ») à partir des années 70 .
Ce modèle d'organisation de la métropole américaine connaît des mutations (...)
Espace indopacifique
L’espace indopacifique, ou indo-Pacifique, est un concept géopolitique désignant le basculement des intérêts géopolitiques de plusieurs puissances, au premier rang desquelles les États-Unis, en direction de l’Asie du Sud-Est et de la Chine.
Ses limites sont particulièrement mal définies puisque selon les différents documents stratégiques émanant des États concernés, il peut inclure ou non : l’Afrique orientale, le Moyen-Orient, le nord de l’Asie, et les États-Unis. Il y a en (...)
Fabrique urbaine, fabrique de la ville, production urbaine
La fabrique urbaine, ou fabrique de la ville, désigne le processus social par lequel le tissu urbain se transforme, en insistant principalement sur trois caractéristiques : l'évolution morphologique y compris à l'échelle fine, l'épaisseur temporelle et son importance pour fixer des formes urbaines émergentes, et le rôle des acteurs, en particulier des pouvoirs politiques et économiques dans la transformation du foncier. La fabrique urbaine n'est parfois rien d'autre que la version dépolitisée (...)
Facteur de risque et de vulnérabilité
Le facteur de risque est la caractéristique individuelle ou collective, endogène ou exogène, augmentant de façon statistiquement significative la probabilité d'apparition et de développement d'une maladie. Cette variable étiologique peut être mesurée par : le risque relatif (rapport de l'incidence observée dans une population exposée au risque sur l'incidence d'une population non exposée) ; la fraction étiologique du risque (proportion de la morbidité ou de la mortalité imputable au (...)
Villes globales, villes mondiales
L’expression « villes mondiales » désigne les métropoles se situant au niveau supérieur de la hiérarchie urbaine à l'échelle mondiale. Popularisée par la sociologue et économiste américaine Saskia Sassen sous la forme global cities (1991), et en français dans sa traduction « villes mondiales », ou parfois « villes globales », l'expression renvoie alors aux métropoles capables de commander l'économie mondiale. Elles sont les lieux où se concentrent les pouvoirs centraux des (...)
Gouvernance urbaine
Dans l'usage devenu le plus courant, le terme général de gouvernance se rapporte aux relations entre les dirigeants et les dirigés, notamment entre l'État et la société civile. Il désigne l'ensemble des processus et des institutions qui participent à la gestion politique d'une société. La gouvernance urbaine désigne particulièrement les modalités de prise de décision dans les agglomérations urbaines, principalement selon deux acceptions : l'acception performative (« la ville doit aller (...)
Grande vitesse ferroviaire (High speed rail)
La grande vitesse ferroviaire ou High-speed rail (HSR) est un type de transport ferroviaire plus rapide que le transport classique. Elle consiste à faire rouler des trains à grande vitesse sur des lignes en général dédiées, dites lignes à grande vitesse (LGV). Selon l’Union internationale des chemins de fer (UIC), la grande vitesse ferroviaire commence à 250 km/h. La première expérience eut lieu au Japon en octobre 1964 avec la mise en service du Shinkansen. Le record de vitesse sur rail par (...)
Immeuble crayon
Au Japon, l'expression « immeubles crayons » désigne « les constructions de moins de 10 étages, érigées sur des parcelles de très petite taille, acquises au prix fort et destinées à la revente spéculative. » (Scoccimarro, 2017). Leur prolifération à partir des années 1980 fut le résultat de la bulle spéculative foncière que le Japon a connu entre 1985 et 1991.
Cette appellation ne doit pas être confondue avec la tour Part-Dieu à Lyon, surnommée la « Tour Crayon » en raison (...)
Incertitudes, certitudes
L'incertitude peut être définie comme la difficulté, voire l'impossibilité, de se représenter l'avenir dans les limites du savoir scientifique disponible. Elle peut être due :
– à un manque d’informations ou à un désaccord sur ce qui est connu (erreurs, approximations au niveau des données), voire sur ce qui ne peut pas être connu, l'incertitude absolue étant de ne pas savoir qu'on ne sait pas ;
– à des projections du comportement humain difficiles à anticiper.
(...)
Information et alerte risque
Les systèmes d'information sont essentiels au bon fonctionnement et à l'efficacité des politiques de prévention. Pour faire face aux situations de crise, ils comportent des procédures d'alerte à diffuser auprès des populations vulnérables. Des insuffisances ou des défaillances des systèmes d'alerte peuvent être à l'origine d'accidents ou de catastrophes majeures.
L'information est également au cœur de l'exigence démocratique et de bonne gouvernance. Les termes du débat ayant suivi, (...)
Île, insularité, îléité
L’île peut être définie comme une terre entourée d’eau. Cette discontinuité physique génère en soi des contraintes : l’éloignement, l’isolement, l’enclavement. Avec la mondialisation et les processus de déterritorialisation afférents, ces contraintes tendent en partie à s’effacer (Bernadie-Tahir & Taglioni, 2005), ou être transformées en atouts. L’île constitue un « bon objet géographique », selon la formule de Philippe Pelletier. On peut l’appréhender soit comme une (...)
Affiner les résultats par :