Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Réseaux transeuropéens de Transport (RTE-T)

Réseaux transeuropéens de Transport (RTE-T)

Publié le 04/03/2022

Les réseaux transeuropéens de transport (RTE-T) sont un programme de l’Union européenne destiné à permettre la création d’un véritable marché unique en facilitant le développement des échanges au sein de l’Union en reliant les différents réseaux de transport nationaux entre eux. Or, ces transports constituent encore souvent des goulets d'étranglement qui coûteraient, selon la Commission, 0,5 point de croissance par an. En effet, les pays de transit comme l'Autriche, l'Allemagne, le Benelux et la France sont asphyxiés par les transports routiers alors que le fret ferroviaire ne cesse de perdre du terrain. En 1994, lors du sommet d'Essen (Allemagne), l'Union européenne a dévoilé le premier programme du Réseau Transeuropéen de Transports (RTE-T). Il concernait principalement le fret ferroviaire, alors en grande difficulté. Une deuxième mouture du projet avait suivi en 2003 et, de retouches en amendements, une trentaine de projets RTE-T ont été établis qui concernent à la fois le transport routier et combiné, les voies navigables et les ports maritimes ainsi que le réseau européen des trains à grande vitesse. Les systèmes intelligents de gestion des transports font également partie de cette catégorie, tel que le projet Galileo de positionnement géographique par satellites. En 2013, neuf couloirs principaux de circulation ont été identifiés et déclarés prioritaires (« Atlantique », « Baltique-Adriatique », « Méditerranéen », « Mer du Nord-Baltique », « Mer du Nord-Méditerranée », « Orient-Méditerranée Est », « Rhin-Alpes », « Rhin-Danube », « Scandinavie-Méditerranée »)

(Coll.) mise à jour : décembre 2021.


Pour compléter
Liens externes

Actions sur le document

Affiner les résultats par :