Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Aire urbaine

Aire urbaine

Publié le 15/03/2013
  • En France, le découpage du territoire en aires urbaines par l'Insee prit le relais, en 1990, des Zones de Peuplement Industriel et Urbain (ZPIU) en vigueur depuis 1954.

Ainsi, une aire urbaine est-elle un ensemble de communes d’un seul tenant et sans enclave, constitué par :
- un pôle urbain, unité urbaine offrant au moins 1 500 emplois n’étant pas elle-même attirée à plus de 40% par une autre unité urbaine.
- une couronne périurbaine, composée de communes rurales et/ou d'unités urbaines dont au moins 40 % de la population résidente possédant un emploi travaille dans le reste de l’aire urbaine.
Les aires urbaines sont au nombre de 354.

L'INSEE a procédé en octobre 2011 à la redéfinition et à l'actualisation du zonage du territoire national en aires urbaines, sur la base des données du recensement de la population de 2008. C'est ainsi que sont distinguées :
- les « grandes aires urbaines » autour d'un « grand pôle urbain », unité urbaine de plus de 10 000 emplois. Elles sont au nombre de 241 et regroupent 78 % de la population française. Elles seules méritent véritablement le terme d'aires urbaines
- les « moyennes aires urbaines » autour d'un « moyen pôle urbain », unité urbaine de 5 000 à 10 000 emplois. On compte 131 aires.
- les « petites aires urbaines » autour d'un « petit pôle urbain », unité urbaine de de 1 500  à 5 000 emplois. On en compte 420.
Les nouvelles aires urbaines ainsi définies sont au nombre de 792 et rassemblent 85 % de la population. Avec les communes multipolarisées sous l'influence de plusieurs pôles, elles couvrent plus de la moitié du territoire français et regroupent 61 millions de personnes. Près de 95 % de la population vit sous l’influence d'une ville.
Ce nouveau découpage n'est pas sans susciter des interrogations chez certains géographes pour la disparition de l'espace rural qu'il implique.

  • Aux États-Unis, les aires urbaines font l'objet de plusieurs définitions : les Standard Metropolitan Statistical Areas (SMSA) correspondent à peu près aux agglomérations et les Consolidated Metropolitan Statistical Area (CMSA) sont des conurbations regroupant plusieurs SMSA.
     


Pour compléter :

- INSEE
> Le glossaire (sources, définitions, bibliographie) 
> La base des aires urbaines à jour en 2015
> La carte du zonage en aires urbaines 2010
> Des études sur les aires urbaines 2010 à l'échelle nationale et régionale
- FNAU (Fédération Nationale des Agences d'Urbanisme), Les grandes aires urbaines françaises: un essai de typologie, dossier n° 24, juin 2012, en .pdf
 

Mise à jour : octobre 2015

 

Sur le même thème, voir le glossaire De villes en métropoles