Vous êtes ici : Accueil Glossaire Dynamiques démographiques et développement

Dynamiques démographiques et développement

Publié le 29/01/2013

La dynamique des populations est une composante essentielle des problématiques du développement durable. Les hommes sont producteurs de richesses mais ils sont aussi à l'origine de pollutions et peuvent provoquer l'épuisement des ressources lorsqu'elles ne sont pas renouvelables. Les dynamiques de peuplement ou de dépeuplement pèsent sur l'aménagement des territoires en termes de durabilité. Comment faire face à l'abandon des rizières, des terrasses, aux défauts d'entretien des digues et des forêts dans certains espaces ruraux ? Inversement, comment accueillir dans des conditions viables et vivables les populations concentrées au sein des grandes métropoles ?
On pourrait vouloir estimer, à conditions techniques, économiques et culturelles constantes, un "optimum de peuplement". Il tiendrait compte de l'état des techniques et des équipements, du volume des ressources utilisables, des possibilités des échanges avec l'objectif d'aboutir à un état d'équilibre idéal entre une population et son territoire (théories malthusiennes).
Mais la pression démographique n'a pas que des effets négatifs : elle entraîne aussi la recherche de solutions innovantes. Ainsi, la croissance démographique joue un rôle moteur dans le changement des techniques et exerce une pression créatrice sur son environnement (théories économiques de Boserup).
Au nom du développement durable, tout particulièrement soucieux d'économies d'énergie, certains seraient tentés de renouer avec des théories néo-malthusiennes prônant une "croissance zéro", voire une décroissance généralisée. Ces tentations conservatrices ne vont pas dans le sens de la recherche de solutions innovantes.


Mise à jour : juillet 2009