Vous êtes ici : Accueil Glossaire Fief électoral, bastion électoral

Fief électoral, bastion électoral

Publié le 13/06/2018

En géographie électorale, on désigne couramment par « fief », le territoire d'ancrage local d'un personnage politique d'envergure régionale ou nationale. Le terme fait explicitement référence, non sans ironie, au territoire confié à un vassal par un suzerain en échange de sa loyauté, dans le système féodal. Le fief électoral est le territoire d'origine ou d'ancrage, dans lequel l'élu(e) vote, tient parfois son quartier de campagne, et celui éventuellement où il (ou elle) se replie en cas de défaite. Il s'agit souvent d'une municipalité ou d'une circonscription législative. Le fief est souvent l'espace où on réalise les meilleurs scores, par effet d'amitié locale.

Le bastion électoral désigne plutôt une région acquise à une formation politique : c'est un territoire acquis à un parti plutôt qu'à une personne. Un bastion électoral se maintient dans le temps long, même si des basculements peuvent se produire en fonction des évolutions démographiques, sociales et économiques de la région. Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, par exemple, a longtemps été un bastion de la gauche, tandis que le Cotentin est resté acquis à la droite pendant toute la Vème République jusqu'à présent.

juin 2018.