Vous êtes ici : Accueil Glossaire "Foeticide belt"

"Foeticide belt"

Publié le 11/12/2014

La "Foeticide Belt" correspond à la partie nord-ouest de l'Inde qui compte le plus d'avortements sélectifs de foetus féminins. Elle est composée des États du Punjab, de l’Haryana, de l'Uttar Pradesh, Gujarat, du Rajasthan, ainsi que du territoire de New Delhi.

Comment expliquer cette géographie de la préférence masculine ? Il faut recourir à des explications socio-culturelles : une forte densité de castes conservatrices (Rajputs, Jats...), une culture patriarcale renforcée par des siècles de domination moghole, une forte tradition d'héritage patrilinéaire et des dots élevées chez les hautes castes. S'y ajoutent les effets du récent essor économique de cette région, coeur de la Révolution verte : les groupes sociaux qui en ont le plus profité évitent maintenant de dilapider leur nouvelle aisance dans le paiement d'un dot pour leur fille, en recourant aux échographies et avortements pratiqués dans des cliniques privées. L'élimination des filles a changé de nature : elle est passée de postnatale à prénatale grâce à l'apport des techniques médicales.

Voir :
Bénédicte Manier, Les femmes en Inde : une position sociale fragile dans une société en transition, 2015

Mise à jour : décembre 2014