Vous êtes ici : Accueil Glossaire Médical (tourisme - ou tourisme de santé)

Médical (tourisme - ou tourisme de santé)

Publié le 13/03/2013

Le tourisme médical, ou tourisme de santé ou encore tourisme hospitalier se réfère au déplacement dans un pays autre que le pays de résidence, dans le but de bénéficier d’un acte médical non disponible ou difficilement accessible dans son propre pays, soit pour des raisons de législation soit pour des raisons relatives à l’offre de soins (compétences, coût).
S’agissant de pratiques thérapeutiques déterminées par l’opportunité de soins en général et le coût en particulier, ce déplacement ne relève aucunement du tourisme, mais la confusion est entretenue par la conjonction de plusieurs éléments de nature différente : a) la rapide popularisation de l’expression par les médias ; b) l’absence d’expression de substitution ; c) la propension de nos sociétés à qualifier de touristes tous ceux qui se déplacent, sans vouloir faire la part des  raisons pour lesquelles on se déplace ; d) le choix de l’Organisation mondiale du tourisme de comptabiliser comme touristes presque tous les types de déplacements, à la fois pour gonfler encore davantage les résultats obtenus et par difficulté pratique de distinguer entre ces différents types de déplacements.

L’objectif de cette mobilité est avant tout d’améliorer sa santé et non pas de se distraire. D’ailleurs, quand les soins reçus sont lourds et que la période postopératoire est délicate, les patients sont dans l’incapacité de faire du tourisme. On pourra mettre l’accent sur le ressort de cette mobilité, qui est d’exploiter un différentiel international de coût de soins et de se situer aux antipodes d’un déplacement tourné vers la recherche du plaisir, même si l’amélioration de la santé a en partage avec le tourisme la recréation qui est l’objectif fondamental du déplacement touristique (Knafou, Stock, 2003). Et c’est dans cette faille conceptuelle de la "recréation" que s’insinue dans un secteur touristique rompu à toutes les complaisances le "tourisme médical" aussi mal que durablement nommé.

Pour compléter, pour prolonger :
- Se déplacer pour se faire soigner : une mobilité en expansion, généralement appelée "tourisme médical" (Virginie Chasles)

Mise à jour : janvier 2011