Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Nouveaux mouvements religieux (NMR)

Nouveaux mouvements religieux (NMR)

Publié le 17/10/2016

L'expression Nouveaux mouvements religieux (NMR) est apparue sous la plume des sociologues dans les années 1970. Elle désigne un large éventail de mouvements religieux apparus dans les années 1950 et 1960 : aussi bien des mouvements visibles comme l'Église de scientologie ou l'Association internationale pour la conscience de Krishna que des mouvements plus éphémères et obscurs. Au total, il existe sans doute des dizaines de milliers de NMR et des dizaines de millions de participants répartis dans le monde entier, et concentrés principalement en Amérique du Nord, en Europe occidentale, en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud-Est.
Qu'ont de nouveau ces mouvements religieux dans les années 1970 pour leur attribuer ce nouveau terme à la place de « secte » ? Plusieurs réponses sont apportées : le nombre de ces mouvements durant les deux décennies précédentes, les idées et les pratiques nouvelles qu'ils introduisent, l'innovation qu'ils apportent par leur organisation en réseaux de groupes interconnectés à l'échelle transnationale, le recrutement d'individus de classes moyennes, sur un mode personnel plutôt que familial, et la réaction hostile du public à leur encontre.

En France, le terme est beaucoup moins utilisé que dans le monde anglophone. On lui préfère le mot « secte ». La controverse sur les sectes y est aussi plus forte qu'ailleurs car depuis le milieu des années 1980, les partis politiques, les législateurs et les associations mènent une lutte active contre les sectes et l'usage du terme NMR, jugé trop vague et trop complaisant. Un organisme coordonne la lutte de la République contre les « dérives sectaires » : créé en 1996 sous le nom d'Observatoire interministériel sur les sectes, il est aujourd'hui remplacé par la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires).

Pour compléter : 

  • Régine Azria & Danièle Hervieu-Léger (dir.), Dictionnaire des faits religieux, PUF, 2010.
  • Le site de Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires)