Vous êtes ici : Accueil Glossaire Redlining

Redlining

Publié le 03/12/2015

Le redlining est une pratique initiée lors de la mise en application du National Housing Act de 1934 aux États-Unis, à l'époque du New Deal. À partir de 1935, dans le cadre de la politique fédérale d’accession à la propriété, des cartes sont produites pour 239 villes, à des fins de classement des quartiers comme "désirables", "en déclin", ou "à risque" (et représentés en rouge). Ces cartes sont réalisées par la Home Owners’ Loan Corporation (HOLC), un organisme agissant pour le compte de l’État fédéral dans le cadre de la garantie des crédits : il est chargé du refinancement et de l’évaluation des risques relatifs aux quartiers et aux emprunteurs. Les quartiers des minorités sont désignés généralement comme à risque, en particulier les quartiers des populations noires qui se trouvent ainsi écartées de l’accession à la propriété. Ces techniques trouvent leur prolongement dans les pratiques des organismes bancaires. Dans le cadre des logiques de ségrégation raciale aux États-Unis, il s’agit de techniques de discrimination, associées au cadre légal et jurisprudentiel qui construit un système de discrimination raciale dans le logement, à l'oeuvre au moins jusqu’au Fair Housing Act de 1968.  Les acteurs de l’immobilier résidentiel se sont donc appuyés sur un système de discrimination reposant sur les rejets sélectifs des demandes de prêt immobilier.

Pour compléter :

- consulter des cartes de redlining de l'HOLC dans les villes américaines, University of Richmond, Digital Scholarship Lab http://dsl.richmond.edu/holc_national/

Mise à jour : décembre 2015