Vous êtes ici : Accueil Glossaire US Census (recensement des Etats-Unis)

US Census (recensement des Etats-Unis)

Publié le 02/07/2015

Le recensement (census) de la population des États-Unis se déroule tous les dix ans, selon la règle énoncée dans la Constitution. Le premier a eu lieu en 1790 et le dernier en 2010. L'US Census Bureau est chargé de l'effectuer et d'en publier les résultats.
Sa raison d’être initiale est de fournir les nombres permettant de répartir les contributions fiscales des États fédérés ainsi que leurs représentants au Congrès. Il sert également de base au découpage de toutes les circonscriptions électorales, comme les wards à l'échelle municipale, en fonction de l'évolution démographique et raciale.
Dès le premier recensement, en 1790, l’instrument est allé au-delà de ce qu’exige la lettre de la Constitution. Outre des renseignements sur l’âge et le sexe, le recensement introduit une classification des personnes selon « la couleur ». Le recensement est un agent de la racialisation de la société étatsunienne depuis le XIXe s.  En effet, loin d'être seulement un acte administratif ou scientifique, le recensement est  un acte politique, qui pose donc la question de ce qu’est une catégorie et comment elle s’incarne dans une société particulière, les États-Unis d’Amérique. Compter, c’est avant tout nommer, comme le démontre l'historien P. Schor.
 

Pour aller plus loin :
- le site de l'US Census qui comprend un glossaire (en anglais)
- Paul Schor, Compter et classer. Histoire des recensements américains, Ed. EHESS, 2009. L'historien français étudie  l’histoire des catégories ethniques et raciales dans le recensement des États-Unis, de 1790 à 1940.

- l'exemple de Chicago : Thomas Le Cour Grandmaison, « La crise de la démocratie municipale ? Le cas de Chicago », 2015

Mise à jour : novembre 2015