Vous êtes ici : Accueil Glossaire Vernaculaire (langue, patrimoine...)

Vernaculaire (langue, patrimoine...)

Publié le 08/06/2018

Vernaculaire est un adjectif désignant la propriété de ce qui appartient à une minorité ou à un groupe culturel local, non dominant, historiquement intégré à un groupe culturel plus vaste. Cet adjectif s'utilise notamment à propos d'une langue.

La langue vernaculaire est une langue à diffusion locale ou régionale, par opposition à une langue véhiculaire qui permet la communication avec d'autres groupes. La cohabitation d'un grand nombre de langues vernaculaires et d'une langue véhiculaire est fréquente dans les États issus de la décolonisation comme l'Inde ou de nombreux États africains, mais elle se retrouve aussi dans la plupart des grands États du monde, par exemple le Canada, la Russie, ou la Chine. Cette diversité a pour conséquence positive le multilinguisme, c'est-à-dire la maîtrise d'au moins deux langues, mais parfois plus, par une grande partie de leur population. Rappelons qu'aucune limite claire n'existe, sur le plan linguistique, entre une langue, un dialecte, un parler, ou un patois : on parle au contraire d'un continuum linguistique (voir : langues et dialectes).

Dans le domaine du patrimoine, le patrimoine vernaculaire désigne les éléments caractéristique d'une culture locale, populaire, non-dominante, celle de l'histoire du quotidien et des pratiques : lavoirs, calvaires, ou petit bâti rural (cadoles, burons...). Ce pan du patrimoine a longtemps été éclipsé par les monuments témoignant du pouvoir et de la culture des élites dominantes (châteaux, palais, cathédrales, abbayes...). L'intérêt porté au patrimoine vernaculaire, ou « petit patrimoine », à partir des années 1960, témoigne de l'élargissement de la définition du patrimoine, au risque d'aboutir aux excès du « tout-patrimoine » et de la muséification.

En sciences du vivant, le nom vernaculaire est le nom utilisé dans le langage courant, par opposition au nom scientifique. Vache est ainsi le nom vernaculaire de la femelle de l'espèce Bos taurus.

(JBB) juin 2018