Vous êtes ici : Accueil À propos Lettres d'information Lettre d'information n° 112

Lettre d'information n° 112

Publié le 04/11/2015

Lettre d'information n° 112 - novembre 2015

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

Ce mois-ci, nous jouons à domicile pour l'Image à la une de la rive gauche du Rhône à Lyon puis nous nous déplaçons sur les terrains de sport de l'Union indienne, à la recherche des processus de mondialisation à l'oeuvre.

  • Image à la une : La ville ordinaire : le laboratoire lyonnais de la rive gauche du Rhône, Anne-Sophie Clémençon, historienne des formes urbaines et de l’architecture, chargée de recherche au CNRS, Université de Lyon, Environnement Ville Société (UMR 5600), ENS de Lyon.
    La comparaison de la photo aérienne verticale d'une partie centrale de la ville de Lyon, la rive gauche du Rhône, prise en 2012 avec celle datant de 1925, presque un siècle plus tôt, permet de visualiser les nombreuses transformations survenues qui témoignent de la reconstruction progressive de la ville sur elle-même. En décrivant les processus qui sont à l’origine de ces mutations formelles, on comprend comment se fabrique l’urbain, entre planification volontaire et ville ordinaire impensée.
  • dans le cadre du dossier Monde indien : population et espaces, un corpus documentaire de Guillaume Baÿ et Marie-Christine Doceul, « Acteurs, pratiques et territoires du sport en Inde, entre traditions sportives et adaptation aux pratiques mondialisées ».
    Malgré le renom de ses équipes nationales de cricket et de hockey sur gazon, l’Inde est la seule grande puissance mondiale à ne pas être une puissance sportive. Alors que les autres pays émergents (Chine, Brésil, Afrique du Sud) considèrent les sportifs et les événements sportifs comme des éléments de leur rayonnement mondial et misent des sommes importantes sur les progrès de leur palmarès et sur la réussite d’événements mondiaux dont ils sont les pays-hôtes, l’Inde se situe en marge de la mondialisation sportive.
    Pourquoi cette modeste place sportive de la deuxième population du monde ? Cette exception est-elle « un simple retard sportif ou une exception culturelle » (Gutman, 2008) ? Dans le contexte actuel d’ouverture accélérée de l’Inde émergente à la mondialisation économique et culturelle, le sport en Inde reste-t-il un lieu de résistance ou est-il aussi gagné par de nouvelles pratiques, de nouveaux événements, de nouveaux acteurs indiens et étrangers ?
    Il s’agit de comprendre les caractères propres du sport en Inde et d’examiner le processus de mondialisation à l’œuvre dans ce domaine. À travers l’exemple de la firme française de distribution d’articles de sport Décathlon, l’accent sera mis sur la façon dont les firmes multinationales d’équipements sportifs participent à ces dynamiques de mondialisation économique, sociale et culturelle.
  • et toujours, la veille d’actualités en rapport avec la géographie, quotidiennement alimentée.


Nous rappelons que l’accès au site est libre, qu’il n’est nul besoin d’un identifiant ou d’un mot de passe. Celui-ci est réservé aux administrateurs du site. En cas de difficulté, le mode d’emploi du site est donné dans la page Aide.
Nous vous souhaitons une bonne lecture et vous encourageons à relayer nos informations et à nous faire part de vos commentaires.

Cordialement à tous,

Marie-Christine Doceul et Julie Le Gall,
pour la section géographie de l'ENS de Lyon,
le 4 novembre 2015

Actions sur le document