Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Bourgogne-Franche-Comté : analyse géographique d'une nouvelle région (INSEE)

Bourgogne-Franche-Comté : analyse géographique d'une nouvelle région (INSEE)

Publié le 03/05/2016

L’INSEE Bourgogne-Franche-Comté s’est appliquée depuis un an à fournir des études à l’échelle de la nouvelle région. En mars et avril 2016, ce travail a été publié, il offre une photographie remarquable du nouveau territoire régional qui fournit des outils aux acteurs régionaux mais aussi aux géographes qui réfléchissent aux notions de région, de réseau urbain, de pôle urbain, de métropolisation, d’espace frontalier, de marge « hyper-rurale », etc.

Sur le site de l’INSEE sont disponibles :

  • un Portrait de la Bourgogne-Franche-Comté. Avril 2016

La Bourgogne-Franche-Comté représente 4 % de l'économie et de la démographie nationales. Région de tradition industrielle et agricole, elle est depuis les années 2000 sur un sentier de croissance ralentie. À l'instar de l'ensemble du territoire national, population et emploi sont répartis de façon inégale dans la région, dessinant quatre grands ensembles. Sur l'axe Rhin-Rhône de Chalon-sur-Saône à Belfort, le maillage urbain est multipolaire mais resserré, favorisant l'interdépendance des territoires et des échanges, et par là-même un fonctionnement en réseau. Sur le reste du territoire, le maillage urbain est plus relâché, avec quelques grands pôles d'emploi plus autonomes ou davantage tournés vers l'extérieur de la région : Sens, Auxerre, Nevers, Mâcon. La partie est de la région présente un profil très spécifique, du fait de l'attractivité exercée par les pôles d'emploi suisses très proches. Enfin, une grande partie de l'ouest de la région, très peu densément peuplée, est confrontée aux enjeux liés à « l'hyper-ruralité » : enclavement géographique, vieillissement de la population, faibles ressources financières, manque d'équipements et de services.
Ce portrait est composé :

- d’une synthèse « L'axe Rhin-Rhône, colonne vertébrale d'une région qui conserve un profil rural et industriel », 3 p. et 4 cartes sur l’arc urbain régional, l’ouverture de la région sur l’extérieur, les contrastes de niveau de vie, et les inégalités d’accès aux services. http://www.insee.fr/fr/insee_regions/bfc/themes/insee-dossier/bf_ind_02/bf_ind_02_0-synthese.pdf

- et de 22 fiches de 2 pages structurées autour de quatre grandes thématiques : géographie physique et humaine, économie, conditions de vie, échanges de population et positionnement européen. Le sommaire des 22 fiches http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?reg_id=31&ref_id=BFIND02

  • un dossier sur le réseau urbain de la nouvelle région. Mars 2016

Celui-ci est caractérisé par l’existence de 16 aires urbaines, selon la définition de l’INSEE, et l’absence de métropole c’est-à-dire d’une agglomération de taille suffisante pour insuffler une dynamique économique susceptible d’accroître l’attractivité et se positionner ainsi à l’échelle nationale voire européenne. Ce dossier comporte :

- un article général : « Les liens entre les aires urbaines, leviers de développement dans une région en quête de métropole », mars 2016, 4 p.
En s’attachant aux navettes quotidiennes des actifs se rendant à leur travail, l’étude met en évidence une des composantes des liaisons entre les aires urbaines et des réseaux de villes qui en découlent. Les aires urbaines de Dijon et Besançon animent une grande partie de ces déplacements. Elles ont des échanges limités entre elles malgré l’existence d’infrastructures de transport développées. Mais sont au cœur d’un réseau composé de dix aires urbaines faisant système au niveau national parmi lesquelles on compte aussi Chalon-sur-Saône, Dole, Vesoul, Lons-le-Saunier, Montceau-les-Mines, Le Creusot, Beaune et Pontarlier. L’aire industrielle de Montbéliard est très liée à celle de Belfort, plus tertiaire qui échange également avec Mulhouse. Sens et Auxerre sont davantage tournées vers Paris, Mâcon vers Lyon. Nevers entretient quelques liens avec Paris et Clermont-Ferrand. Pontarlier et Montbéliard ont par ailleurs des relations économiques fortes avec la Suisse.
Avec des tableaux et une carte des déplacements domicile-travail entre aires urbaines à l’intérieur de la région et avec les pôles extérieurs.
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24033

- « Les migrations d’étudiants entre les aires urbaines : Dijon, Besançon, Paris et Lyon attractives », mars 2016, 3 p.
L’analyse des migrations d’étudiants entre les aires urbaines de Dijon, Besançon, Paris et Lyon permettent de dessiner une carte à l’échelle de la région et une autre vers les pôles universitaires extérieurs.http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24061

- « Influence économique des aires extérieures », mars 2016, 4 p.
La carte montre la forte attraction de l’aire urbaine de Paris, première destination des 19 200 actifs qui travaillent hors de Bourgogne-Franche-Comté et résident dans la région.http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24063

- et des articles pour chaque aire urbaine :
Aire urbaine de Dijon : anime beaucoup les échanges du centre de la région http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24047
Aire urbaine de Besançon : cœur d'un réseau en étoile http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24044
Aire urbaine d'Auxerre : liée principalement à Paris et Sens http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24034
Aire urbaine de Beaune : très liée à Dijon et Chalon-sur-Saône http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24041
Aire urbaine du Creusot : l'industrie la lie à Montceau-les-Mines et Chalon-sur-Saône http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24046
Aire urbaine de Dole : connectée à Besançon et Dijon http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24048
Aire urbaine de Lons-le-Saunier : surtout liée à Dole et Besançon http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24049
Aire urbaine de Mâcon : surtout tournée vers Lyon et Bourg-en-Bresse http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24050
Aire urbaine de Montbéliard : des échanges avec Belfort et la Suisse http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24051
Aire urbaine de Montceau-les-Mines : liée au Creusot et à Chalon-sur-Saône http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24052
Aire urbaine de Nevers : des liens avec l'extérieur de la région http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24053
Aire urbaine de Pontarlier : liée à la Suisse et à Besançon http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24054
Aire urbaine de Sens : surtout liée à Paris http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24055
Aire urbaine de Vesoul : liée à sa voisine Besançon http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=31&ref_id=24056

Actions sur le document