Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Brèves Populations légales 2017 en vigueur en 2020 : l'Insee note une croissance démographique marquée dans les communes peu denses

Populations légales 2017 en vigueur en 2020 : l'Insee note une croissance démographique marquée dans les communes peu denses

Publié le 07/01/2020
Chaque année, l'Insee stabilise une population légale deux années plus tôt, le temps d'opérer tous les traitements statistiques permettant de livrer des chiffres fiables. Les populations de 2018 et de 2019 sont pour l'instant des estimations. Le chiffre de 2017 fait foi, décret à l'appui : la France (hors Mayotte) compte officiellement, au 1er janvier 2020, 67 761 092 habitants.

L'Insee précise qu'il ne faut pas comparer deux recensements sur des périodes inférieures à 5 ans. La population légale en 2012 s'élevait à 65 241 241 habitants, soit 3,7 % d'augmentation entre 2012 et 2017. La population française a augmenté de 0,5 % par an depuis 10 ans.

Voir : 

Une croissance démographique marquée dans les espaces peu denses

Par ailleurs, une étude montre que la croissance de la population concerne principalement les communes peu denses. En adoptant le critère de la densité, l'Insee reprend une méthodologie utilisée par Eurostat et par l'OCDE, qui ne correspond pas à sa typologie habituelle du zonage en aires urbaines. Les espaces de faible densité gagnent des habitants dans un département sur huit. Alors que les communes les plus denses gagnent des habitants par excès des naissances sur les décès, les communes peu denses attirent de nouveaux habitants. Ce sont les communes peu denses les plus proches des villes qui gagnent le plus d'habitants.

taux de croissance communes peu denses

 

Actions sur le document