Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Désindustrialisation en France : visuels et données

Désindustrialisation en France : visuels et données

Publié le 20/09/2016

L’annonce de l’arrêt de la production de locomotives dans une usine d’Alstom à Belfort en septembre 2016 a entraîné dans son sillage plusieurs publications sur la désindustrialisation en France. Or ce sujet intéresse à la fois les candidats aux concours externes de géographie (sur la France des marges) et ceux aux concours internes (sur les espaces productifs). Voici quelques liens pour faire le point. 

  • Un autre article va plus loin sur le même sujet avec cinq visuels : une carte de l’emploi industriel par département, un graphique en courbes de la disparition des emplois industriels par branche depuis 25 ans, un graphique en barres des destructions d’emplois industriels (destructions nettes, semble-t-il, même si le texte ne le précise pas), un graphique de l’évolution de la part des emplois industriels dans plusieurs pays d’Europe, et un graphique en courbes de l’évolution de la part des emplois par secteurs d’activités au sens traditionnel du terme (primaire, secondaire, tertiaire).
    - Anne-Aël Durand, « Au-delà d’Alstom, l’emploi industriel poursuit son déclin en France », LeMonde.fr, 16 septembre 2016.
     
  • L’article le précise dans sa conclusion, la désindustrialisation signifie la disparition d’emplois industriels, mais une grande partie de ces emplois sont en réalité transférés à d’autres secteurs. L’auteure cite un rapport de la Direction générale du Trésor qui montre l’importance des emplois externalisés par l’industrie vers les services (par exemple, le personnel d’entretien d’une usine qui n’est plus payé par l’entreprise industrielle mais par une entreprise prestataire de services). Un graphique p.11 du rapport (p. 13 du document .pdf) indique la hausse des emplois externalisés, par secteur industriel, depuis 1980. Le graphique de la page suivante montre la hausse en pourcentage de chaque secteur. Dans l’énergie, 45 % des emplois sont externalisés en 2006 contre 20 % en 1980 :
    - Lilas Demmou, La désindustrialisation en France, document de travail de la DG du Trésor, juin 2010.
     
  • La désindustrialisation n’est pas non plus le recul, en absolu, de la production manufacturière. Celle-ci n’a cessé d’augmenter, en valeur ajoutée, depuis la début de la désindustrialisation dans les années 1970. C’est ce que montre une note de l’INSEE datant d’avril 2016, " L’industrie manufacturière de 1970 à 2014".
     

 

Réhabilitation des cités ouvrières en Lorraine, à retrouver dans l’article de Simon Edelblutte sur Géoconfluences

 

Actions sur le document