Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Echogéo, n° sur la patrimonialisation dans les périphéries urbaines en France

Echogéo, n° sur la patrimonialisation dans les périphéries urbaines en France

Publié le 02/10/2015

EchoGéo vient de publier en ligne, en accès libre, son n° 33, daté juillet /septembre 2015. Il est pour l’essentiel consacré aux formes récentes de patrimonialisation dans les banlieues et les anciennes cités ouvrières en France, qui conduisent aussi à de nouvelles pratiques de la ville. Il y est donc question de dynamiques urbaines, du déclin et de la requalification de certains quartiers de villes en France.

Les exemples retenus portent sur des espaces à fort passé industriel et populaire : des cités ouvrières et des cités-jardins de la première moitié du XXe siècle aux grands ensembles de la seconde moitié, édifiés en général en banlieue. Ils ont connu de profonds bouleversements liés aux effets de la désindustrialisation et aux politiques d’aménagement urbain, ainsi qu’aux évolutions sociales (que ce soit une gentrification ou une paupérisation).
Les textes soulignent tous l’évolution de la notion de patrimoine. Ils font valoir aussi que la mise en patrimoine, processus complexe et multidimensionnel (culturel, politique, social, spatial), est le fait d’acteurs variés : État, municipalités, sociétés HLM, associations et résidents inégalement impliqués.

  • Introduction : Elizabeth Auclair et Anne Hertzog, « Grands ensembles, cités ouvrières, logement social : patrimoines habités, patrimoines contestés. »  http://echogeo.revues.org/14360
     

Deux études sont situées dans la communauté d’agglomérations de Plaine Commune au nord de Paris, dans l’ancienne « banlieue rouge ».

  • Sébastien Jacquot, « Politiques de valorisation patrimoniale et figuration des habitants en banlieue parisienne (Plaine Commune) ». S. Jacquot s’interroge sur la place que confèrent les politiques patrimoniales aux habitants. http://echogeo.revues.org/14317.
  • Géraldine Djament-Tran, « La place des habitants dans la patrimonialisation conflictuelle du logement social ». G. Djament-Tran examine quand et à quelles conditions la patrimonialisation du logement social aboutit et quel rôle y jouent les habitants. http://echogeo.revues.org/14349
     

Les trois autres textes portent sur des cités et des grands ensembles, aux histoires et aux conceptions différentes, localisés dans des villes d’importance inégale.

  • Alain Chenevez, « Les nouvelles causes du patrimoine. L’exemple du Musée Urbain Tony Garnier à Lyon  ». A. Chenevez, ancien directeur du musée urbain Tony Garnier de 2004 à 2009 s’intéresse au Musée Urbain Tony Garnier dans la métropole lyonnaise, dont l’exemple souligne les difficultés et les enjeux de formes récentes de patrimonialisation. http://echogeo.revues.org/14346
  • Rachid Kaddour, « Prise en compte de la pluralité des mémoires d’habitants dans la « patrimonialisation » des grands ensembles ». R. Kaddour s’interroge sur la prise en compte de la pluralité des mémoires d’habitants dans de grands ensembles à la périphérie sud-est de Saint-Étienne.  http://echogeo.revues.org/14337
  • Diego Miralles Buil, « Le quartier de l’Arsenal, un « village dans la ville » entre patrimonialisation et normalisation  ». D. Miralles Buil traite du rôle des politiques municipales dans la mise en patrimoine à partir de l’exemple du quartier de l’Arsenal, à cheval sur les communes de Roanne, ville moyenne de la Loire, et Mably, située à sa périphérie.http://echogeo.revues.org/14326
     

Le n° d’EchoGéo comprend aussi un entretien avec  Linda Boukhris, « Parcourir la ville hors les murs : l’expérience sensible du paysage urbain ». Emilie Bierry est directrice des Promenades Urbaines, une association qui propose des parcours urbains à Paris et en banlieue afin de découvrir l’architecture, les formes d’urbanisme, les paysages et jusqu’à la vie des habitants de Paris ou de sa banlieue.: http://echogeo.revues.org/14364

Actions sur le document