Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Géographie des offres et demandes d'emploi dans 15 grandes aires urbaines françaises en 2015

Géographie des offres et demandes d'emploi dans 15 grandes aires urbaines françaises en 2015

Publié le 11/02/2016

Le think tank, Terra Nova, et l'entreprise du numérique spécialisée dans la recherche d'emplois en ligne, Jobijoba ont publié le 10 février une étude sur le marché du travail dans les grandes aires urbaines françaises en 2015, signée Thomas Allaire, Jérémie Bureau, Anne-Julie Le Serviget, Thierry Pech.

Dans les 15 plus grandes aires urbaines françaises, ils ont collecté un nombre considérable de données sur internet (six  millions d’offres d’emploi et plus d'un million de recherches d'emploi en 2015). Ce matériau exceptionnel a permis d'observer de près la géographie du marché du travail dans ces aires où vivent près de 25 millions de Français.
La localisation des offres et des recherches d'emploi dans les aires urbaines (ville-centre, banlieue, couronne) permet les conclusions suivantes :
- Les villes-centres de ces grandes aires urbaines, qui abritent environ 25 % de la population de ces ensembles, drainent à elles seules entre 50% et 60% des offres d'emploi en ligne observées en 2015. Cette domination est également qualitative : plus on s'approche du coeur des métropoles, plus les emplois proposés sont stables et mieux rémunérés et plus en phase avec la dynamique économique.
Les recherches en ligne sont concentrées dans les villes-centres mais de façon moindre que pour les offres. Cet écart suggère qu’une partie non négligeable des recherches se tourne vers des zones moins denses où les offres sont aussi moins nombreuses.
- Deux situations typiques se dégagent :
1. Des aires urbaines pour lesquelles on observe une bonne adéquation entre la sectorisation des recherches des candidats et les zones d'offres d'emploi les plus denses (Grenoble, Rouen, Toulon, Nantes...).
2. Des aires urbaines où les zones de concentration des recherches et celles de concentration des offres se croisent dans la ville-centre, mais sont assez largement désajustées dans le reste de l'aire urbaine (Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse...).
L'étude se complète de 15 monographies, une par grande aire urbaine, avec de nombreux visuels et une carte à l'échelle de l'aire urbaine.

Sur le site de Terra Nova,
- la synthèse http://tnova.fr/etudes/le-marche-du-travail-dans-les-grandes-aires-urbaines-en-2015
- le rapport qui contient les monographies, 71 p.
http://tnova.fr/system/contents/files/000/001/129/original/10022016_-_Le_march__du_travail_dans_les_grandes_aires_urbaines_en_2015.pdf

- l'article de 20minutes, "Pourquoi les meilleurs emplois sont-ils toujours dans les grandes villes ?", 10 février 2016 http://www.20minutes.fr/economie/emploi/1784007-20160210-pourquoi-meilleurs-emplois-toujours-grandes-villes

Actions sur le document