Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Journée d'étude à Strasbourg : l'Union indienne, enjeux et défis d’une puissance émergente

Journée d'étude à Strasbourg : l'Union indienne, enjeux et défis d’une puissance émergente

Publié le 06/01/2017

Pour prolonger la lecture de l'article de Kamala Marius paru en 2016, « Les inégalités de genre en Inde », et du dossier de Géoconfluences consacré à l'Union indienne, nos lecteurs alsaciens pourront se rendre à la Journée d'étude L’Union indienne : Enjeux et défis d’une puissance émergente, organisée par l'ESPÉ, la faculté de géographie et l'IEP de Strasbourg.

Date : Vendredi 13 janvier 2017 de 9h30 à 18h30

Lieu : Salle Pasteur – Palais Universitaire - Université de Strasbourg, 9 place de l'Université 67000 Strasbourg

 
Présentation : « Aucun pays ne peut, dans la même mesure que l’Inde, susciter toujours autant de sentiments contradictoires. Ses paysages divers, ses religions, ses castes, la pauvreté des « slums », la richesse des anciens palais des maharajahs et plus récemment ses centres tertiaires informatiques nourrissent l’imaginaire occidental depuis des siècles, émerveillant les uns, désespérant les autres. Est-ce dû à une forte méconnaissance du pays ou tout simplement à la persistance de clichés tenaces ? Ce pays, vaste comme six fois la France et plus peuplée que l’Europe toute entière, constitue par sa diversité religieuse, linguistique et ethnique et par ses contrastes spatiaux, économiques et sociaux un quasi continent. Pionnière dans le monde non occidental en matière de gouvernance démocratique, l’Inde, en dépit des problèmes que pose une population multiconfessionnelle, essaie de maintenir depuis plus de 65 ans un Etat laïque ou « séculariste » républicain et démocratique. l’Inde est le deuxième grand pays à avoir la croissance la plus rapide, juste derrière la Chine, grâce au secteur tertiaire (55% du PNB), notamment celui des services informatiques qui progresse de 30% par an depuis plusieurs années. Cependant le grand paradoxe indien est l’inégale répartition sociale et spatiale des fruits de cette croissance, sans compter les coûts environnementaux. L’Inde, en tant qu’Etat dominant en Asie du Sud et ses 14000 km de frontières terrestres avec six pays et ses 7700 km de côtes peine depuis son indépendance à entretenir des relations équilibrées avec ses voisins, notamment avec le Pakistan et la Chine. L’Inde, « unie dans sa diversité immense », d’où sa désignation officielle, l’Union indienne dans sa constitution de 1950, bouscule nos échelles d’analyses traditionnelles et a beaucoup à nous apprendre. »
Avec
Christophe Guilmoto, Démographe (IRD), Démographie et société en Inde
Eric Denis, Géographe (CNRS), De l'inadéquation structurelle entre le modèle de développement et les modalités de la transition urbaine en Inde
Jean-Luc Racine, Géographe (CNRS), L'Inde et l'ordre du monde : l'émergence et ses limites entre nationalisme, économie et géopolitique
Arundhati Virmani, Historienne (EHESS), Les dynamiques spatiales du capitalisme familial en Inde
Hortense Rouanet, Géographe (CNRS), Quand les grands promoteurs immobiliers fabriquent la ville en Inde. Regards croisés sur Bangalore et Chennai
Rémi de Bercegol, Géographe (CNRS), La gestion conflictuelle des déchets à Delhi
Denis Vidal, Anthropologue (IRD), Techniques ' subalternes' : Pour une autre histoire du lien entre société et technologie dans le sous-continent indien
Kamala Marius, Géographe (Université Bordeaux Montaigne/IEP Strasbourg), Féminisation du travail et nouvelles pratiques spatiales en Inde

Discussions conduites par Fabien Paulus, géographe (Université de Strasbourg) et Kamala Marius, géographe (Université Bordeaux Montaigne/IEP Strasbourg)
 

Contacts : fabien.paulus@unistra.fr  kamala.marius@gmail.com

 

Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication