Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Katmandou, temple de la pollution atmosphérique

Katmandou, temple de la pollution atmosphérique

Publié le 13/04/2015

"Modernisation trop rapide, incurie administrative, explosion démographique, croissance incontrôlée du trafic ont été les principaux ingrédients de la recette d’un désastre annoncé depuis des années. Katmandou (1 350 m d’altitude) est en outre désavantagée par sa situation géographique : la vallée et ses deux millions d’habitants est entourée de hautes collines qui ont créé les conditions de l’asphyxie progressive de la capitale du Népal et des villes adjacentes, Patan et Bhaktapur. "
Dans son article "La mythique Katmandou, temple de la pollution", Le Monde, 31 mars 2015, Bruno Philip décrit "La mythique Katmandou, temple de la pollution"
http://www.lemonde.fr/pollution/article/2015/03/31/la-mythique-katmandou-temple-de-la-pollution_4606446_1652666.html

Pour aller plus loin :

  • L'article s'appuie sur les statistiques de l’Environmental Performance Index (EPI) de l’université Yale qui classe le Népal au 177e rang sur 178 pour la qualité de l'air, devant le Bangladesh

- la fiche Népal http://epi.yale.edu/epi/country-profile/nepal
- la carte du monde avec le classement par pays pour l'EPI http://epi.yale.edu/epi

A mettre en relation avec l'article de Marie Gibert, « Les territoires du sacré, le sacre du territoire. Religion, urbanité, société :  l’exemple de Katmandou », Géoconfluences, 2008. http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/le-monde-indien-populations-et-espaces/articles-scientifiques/les-territoires-du-sacre-le-sacre-du-territoire.-religion-urbanite-societe-l2019exemple-de-katmandou

 

 

 

 

Actions sur le document
Veille : dernière publication