Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Kiribati, un espace-enjeu médiatique de la COP 21

Kiribati, un espace-enjeu médiatique de la COP 21

Publié le 05/10/2015

À l’occasion de la COP 21 (Conférence de Paris sur le climat), les articles de presse se multiplient sur Kiribati, État atollien du Pacifique Sud.
Lorsqu'elle a recherché la nation insulaire la plus vulnérable aux effets du réchauffement climatique, la Banque mondiale a arrêté son choix sur Kiribati, où elle a implanté une agence. Conséquence : les demandes de reportage de médias étrangers sur ce petit pays pauvre qui se bat contre la montée de la mer, ont afflué à la présidence de Kiribati, à en croire l'attaché de presse de la présidence.
Sur le site de la Banque mondiale, la page de Kiribati http://donnees.banquemondiale.org/pays/kiribati

En effet, en août-septembre 2015, sont parus de nombreux reportages, parmi lesquels :

  • Le Point, COP21 : Adieu Kiribati ! Et bienvenue aux migrants…, Gaël Derive ,16 septembre 2015.

L'archipel de Kiribati résume à lui seul les répercussions directes du changement climatique sur les ressources en eau potable, mais aussi l'obligation pour les hommes de migrer lorsque les conditions de vie deviennent insupportables. http://www.lepoint.fr/environnement/gael-derive-cop-21-adieu-kiribati-et-bienvenue-aux-migrants-16-09-2015-1965160_1927.php

  • Le Figaro, « Climat: les guerriers du Pacifique à l'assaut des consciences européennes », 25 septembre 2015.

Ces habitants d'îles menacées par la montée des eaux adaptent tant bien que mal leur mode de vie pour faire face aux bouleversements dûs au réchauffement climatique. Ils viennent témoigner, en France, à l'approche de la conférence sur le climat. Après avoir parcouru l'Australie pour s'opposer aux projets climaticides et à l'industrie des énergies fossiles et l'Europe, les «guerriers», issus de douze nations différentes, viennent témoigner, en France afin de  provoquer un réveil citoyen à l'approche de la Conférence sur le climat (COP21) qui se tiendra à Paris en décembre. http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/09/25/01008-20150925ARTFIG00410-climat-les-guerriers-du-pacifique-a-l-assaut-des-consciences-europeennes.php

 

Pour aller plus loin :
  • une analyse critique dans Pour la Science, Simon Donner, « Changement climatique : les mauvaises solutions des Kiribati », n°454, août 2015 (article en partie protégé). La montée du niveau des mers menace à long terme les populations des îles coralliennes. Mais l'aide précipitée qu'on leur apporte menace de leur faire plus de mal que de bien. Le cas des îles Kiribati, dans le Pacifique, illustre bien cette situation.

La réalité est que les Kiribatiens perdent du terrain à la mer, mais… en gagnent aussi. http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/article-changement-climatique-les-mauvaises-solutions-des-kiribati-35651.php

  • un article scientifique dans Géoconfluences

Esméralda Longépée, « Les atolls, des territoires menacés par le changement climatique global ? L’exemple de Kiribati (Pacifique Sud) », 16 avril 2015.
L’auteur qui a soutenu une thèse de géographie en 2014 sur « La résilience des systèmes socio-écologiques des États atolliens dans le contexte du changement climatique : le cas de Kiribati (Pacifique Sud) » pose les questions suivantes : Que sait-on réellement sur les menaces associées à l’élévation du niveau de la mer pour les pays atolliens ? Y-a-t-il des impacts avérés ? Quelles sont les options face à cette élévation ?  http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-thematiques/oceans-et-mondialisation/corpus-documentaire/Kiribati

Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication