Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille L’Egypte de 2011 à 2015 : regards croisés

L’Egypte de 2011 à 2015 : regards croisés

Publié le 18/01/2016

1. Le Dessous des cartes a diffusé le 16 janvier 2016 une émission intitulée "L’Egypte d’Al-Sissi".

Il s’agit d’un tableau de l’Egypte depuis l’arrivée au pouvoir en 2013 du maréchal Abdel Fattah al-Sissi, à la suite d’un coup d’État dirigé contre le Frère musulman Mohammed Morsi.
L’émission met surtout l’accent sur
- le grand projet du canal de Suez. En août 2015, un nouveau canal de Suez a été inauguré. Le canal historique a été approfondi et élargi sur 37 km, et doublé sur 35 km, où une nouvelle voie a été creusée. En plus de l'agrandissement du canal, les autorités souhaitent également développer une zone économique le long du canal pour en faire : un centre industriel et commercial avec, notamment, dans les environs de la ville de Suez, la construction d’une zone industrielle ; mais aussi une « vallée technologique » à Ismaïlia ; un hub logistique, avec de nouveaux ports et entrepôts dans la ville de Port Saïd, mais aussi à Damiette et à El-Arich ; et puis enfin la construction de six tunnels routiers et ferroviaires.
- la situation géopolitique à plusieurs échelles

 

2. Le film documentaire d'Anna Roussilon, Je suis le peuple est sorti en salles le 13 janvier.

Habiter le village et s’initier à la démocratie : la réalisatrice Anna Roussillon suit le quotidien d'un paysan de la région de Louxor qui suit la révolution de la place Tahrir de loin.
Dans le dossier de presse, extraits de la présentation de son film par la réalisatrice : « un film sur les manières dont on habite au village comme un centre du monde alors que tout le désigne comme une marge de la société. »
« Comment vit-on une révolution qui se manifeste au village comme en creux, dans la disparition des touristes, de l’électricité et des bouteilles de gaz ? Je voulais approcher les enthousiasmes et les interrogations liées à la révolution et à ses contrecoups dans le temps des vies comme un contre-champ nécessaire à Tahrir.", « Farraj avec les pieds dans la boue de son champ irrigué et la « tête dans la télé » et ce sont ces deux dimensions ensemble qui m’intéressaient, pas l’une indépendamment de l’autre. »
Le dossier contient aussi une carte et une chronologie. 16 p.

 

3. Pour aller plus loin                           

- sur le canal de Suez :
- sur la révolution égyptienne du 25 janvier 2011, des regards de géographes
  • Delphine Pagès-El Karoui et Leila Vignal, « Les racines de la « révolution du 25 janvier » en Égypte : une réflexion géographique », EchoGéo, Sur le Vif, mis en ligne le 27 octobre 2011, http://echogeo.revues.org/12627
  • Delphine Pagès-El Karoui, « Géographie du changement social en Égypte », EchoGéo, 21 | 2012, mis en ligne le 23 novembre 2012, http://echogeo.revues.org/13204
  • Delphine Pagès-El Karoui, « 2011, l’odyssée de l’espace public égyptien », ch. 14 in M’hamed Oualdi,  Delphine Pagès-El Karoui,  Chantal Verdeil, Les ondes de choc des révolutions arabes, Presses de l'IFPO, 2014, http://books.openedition.org/ifpo/7042
    http://books.openedition.org/ifpo/7042
  • n° spécial Ville et révolution en Egypte, Revue Egypte monde arabe, n°11, 2014 http://ema.revues.org/3255
    avec en particulier, Roman Stadnicki,  « Introduction – Les acteurs urbains à l’épreuve de la transition en Égypte » http://ema.revues.org/3258
  • Roman Stadnicki, « De l’activisme urbain en Égypte : émergence et stratégies depuis la révolution de 2011 », EchoGéo, 25 | 2013, mis en ligne le 10 octobre 2013, http://echogeo.revues.org/13491
  • Othmane Insaf Ben, Stadnicki Roman, « Le Caire, ville rebelle ?. Recomposition de l’action urbaine après l’épisode révolutionnaire», Multitudes 3/2015 (n° 60) , p. 180-186. www.cairn.info/revue-multitudes-2015-3-page-180.htm.
Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication