Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille "La France n’est pas une société d’apartheid"

"La France n’est pas une société d’apartheid"

Publié le 17/09/2015
La revue en ligne Métropolitiques a publié le 16 septembre 2015 un entretien avec le sociologue Edmond Préteceille : "La France n’est pas une société d’apartheid".

Peut-on parler d’apartheid à propos de la France contemporaine ? Au-delà des figures rhétoriques, quels sont les processus à l’œuvre ? La métropole parisienne présente-t-elle des spécificités au niveau international ? Edmond Préteceille propose des réponses à ces questions en revenant sur sa longue expérience de recherche sur les inégalités urbaines et la ségrégation.
A ces 4 questions, le sociologue répond dans dans des vidéos d'une durée totale d'une cinquantaine de minutes
Question 1 : Le 20 janvier 2015, Manuel Valls a affirmé qu’il existe aujourd’hui en France un « apartheid social, territorial et ethnique ». Vos travaux confirment-ils un tel diagnostic ?
Question 2 : Ces dernières années, vos recherches se sont portées sur la question de la carte scolaire et des choix d’établissements faits par les familles. Pourquoi intégrer l’école à la réflexion sur la ségrégation urbaine, et quels sont les principaux enseignements que vous en retirez ?
Question 3 : Il y a quelques années, vous avez pris part à un débat concernant l’évolution du peuplement et de la division sociale des grandes métropoles mondiales. L’agglomération parisienne présente-t-elle encore aujourd’hui des caractéristiques spécifiques au niveau international ?
Question 4 : Pour cerner toutes ces dynamiques socio-spatiales, les données quantitatives actuellement disponibles en France et en Europe sont-elles suffisantes ? De quelles manières pourraient-elles être améliorées ?
Une bibliographie est proposée en complément.
http://www.metropolitiques.eu/La-France-n-est-pas-une-societe-d.html

Pour compléter dans Géoconfluences :
Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication