Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Les géographes réfléchissent à la place des femmes dans les villes

Les géographes réfléchissent à la place des femmes dans les villes

Publié le 03/09/2014

Dans Planète Terre, l’émission de Sylvain Kahn, sur France Culture du mercredi 3 septembre, la question de la place des femmes dans l’espace urbain est posée : « L'espace urbain est-il machiste ? ». Les invités sont Yves Raibaud, géographe, Maître de conférences HDR à l'Université Bordeaux Montaigne, Adess Cnrs, Anne Jarrigeon, anthropologue, maître de conférences en urbanisme à l'Université de Marne-la-Vallée et photographe et Sylvette Denèfle, professeur de sociologie à l'Université de Tours. http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-l-espace-urbain-est-il-machiste-2014-09-03

La question était aussi abordée par Télérama, « Comment rendre la ville aux femmes ? », 19 juin 2014. La rue est censée appartenir à tout le monde. Pourtant, hommes et femmes la vivent différemment, terrain de jeu et de sociabilité pour les uns, milieu hostile pour les autres. http://www.telerama.fr/idees/comment-rendre-la-ville-aux-femmes,113059.php

Et d’une autre façon par La Croix, « Dans les grandes villes, les femmes maires sont rares », 4 avril 2014.
Les femmes qui dirigent  une capitale restent encore peu nombreuses. Outre Paris avec Anne Hidalgo, on trouve en Europe  Madrid, dont la maire est Ana Botella, l’épouse de l’ancien président du gouvernement espagnol José Maria Aznar, Varsovie, Sofia et Kiev sont dirigées par des femmes. C’est le cas également de plusieurs capitales sud-américaines comme Lima (Pérou), Montevideo (Uruguay), Santiago (Chili) ou la capitale de Cuba, La Havane. Les maires de Marrakech (Maroc), de Nouakchott (Mauritanie), du Cap en Afrique du Sud ou de Wellington, la capitale néo-zélandaise sont également des femmes.
En France, les femmes ont des diffucultés à s’imposer à la tête des exécutifs locaux. En dehors d’Anne Hidalgo, seulement cinq femmes dirigent des villes de plus de 100 000 habitants à l’issue des élections municipales  2014 : Martine Aubry à Lille, Johanna Rolland à Nantes, Brigitte Fouré à Amiens, Nathalie Appéré à Rennes et Maryse Joissains-Masini à Aix-en-Provence. C’est exactement le même nombre qu’en 2008. http://www.la-croix.com/Actualite/France/Dans-les-grandes-villes-les-femmes-maires-sont-rares-2014-04-04-1131476

Le constat de l'ONZUS : "L'emploi des femmes dans les zones urbaines sensibles. La crise a creusé les inégalités avec les hommes", ONZUS infos, mars 2014. http://www.onzus.fr/uploads/media_items/onzus-infos-mars2014.original.pdf
 

Les géographes et les urbanistes, en particulier ceux de Bordeaux, se sont penchés sur la question des rapports des femmes et de la ville :

 

Le n°3 de Justice spatiale intitulé « Genre, identités sexuelles et justice spatiale » comprend des articles concernant les espaces urbains. http://www.jssj.org/issue/mars-2011-dossier-thematique/ en particulier
Nadine Cattan et Anne Clerval,  « Un droit à la ville ? Réseaux virtuels et centralités éphémères des lesbiennes à Paris » http://www.jssj.org/article/un-droit-a-la-ville-reseaux-virtuels-et-centralites-ephemeres-des-lesbiennes-a-paris/
Monique Bertrand, « Quand femme rime avec local » : logique de promotion ou nouveau confinement dans les villes africaines ? http://www.jssj.org/article/quand-femme-rime-avec-local-logique-de-promotion-ou-nouveau-confinement-dans-les-villes-africaines/
Safaa Monqid, «  Les ailes lourdes : pratiques urbaines des femmes des quartiers défavorisés de Rabat » http://www.jssj.org/article/les-ailes-lourdes-pratiques-urbaines-des-femmes-des-quartiers-defavorises-de-rabat/

La question des femmes et des villes a fait l’objet d’une publication pluridisciplinaire en 2004 : Femmes et villes, Textes réunis et présentés par Sylvette Denèfle Collection « Perspectives Villes et Territoires » n°8 – 2004.
Comment la ville peut-elle informer la réflexion sur les normes sociales de sexe ? En quoi cela peut-il servir les politiques urbaines ? Voilà les deux questions qui traversent les études présentées à Tours lors du colloque Femmes et Villes de mars 2002, dont cet ouvrage est la restitution.
Voir en particulier les articles de Claire Hancock sur l’émancipation des femmes dans le centre de Mexico, de Monique Bertrand sur les femmes et la modernité citadine et deKamala Marius-Gnanou, sur Travail, mobilités et espace de vie au féminin dans une petite ville industrielle du Sud de l’Inde
OpenEdition Books http://books.openedition.org/pufr/333

Voir aussi l’article Genre dans Hypergéo écrit par Marianne Blidon http://www.hypergeo.eu/spip.php?article498

Actions sur le document
Veille : dernière publication