Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Marseille, la réussite du port de croisière

Marseille, la réussite du port de croisière

Publié le 30/11/2015

Capitale française de la croisière, Marseille va signer en 2015 un nouveau record, avec un total de 1.5 million de passagers, soit 170 000 de plus qu'en 2014. Comment expliquer cette réussite dans le contexte économique et géopolitique du bassin méditerranéen ?

1. La réussite du port de croisière de Marseille

  • « Marseille intègre le Top 15 mondial des ports de croisière », Mer et Marine, 20 novembre 2015.

Pas moins de 450 escales, pour 68 navires appartenant à 27 compagnies, seront enregistrées en 2015. La croisière génère désormais 80 millions d’euros de retombées économiques directes et indirectes. Le Club de la Croisière Marseille Provence table sur 1.7 million de passagers en 2016 et compte dépasser le cap des 2 millions de croisiéristes à l’horizon 2020.
Costa, MSC et Croisières de France sont toujours le moteur de cette activité, Marseille étant un port d’embarquement pour les trois compagnies, qui ont enregistré en 2015 plus de 500.000 passagers en tête de ligne. On constate également une atténuation de la saisonnalité, Marseille accueillant en moyenne quelques 2 000 passagers par jour pendant les mois d’hiver, contre 4 000 quotidiennement d’avril à novembre. http://www.meretmarine.com/fr/content/marseille-integre-le-top-15-mondial-des-ports-de-croisiere

Après avoir présenté le pari réussi du port de Marseille à travers sa fréquentation, l’article porte sur les facteurs clés expliquant cette réussite. Il s’agit de comprendre les logiques à l’œuvre qui ont permis de faire évoluer la fonction du port. Puis l’accent est mis sur les retombées économiques qui sont espérées par les collectivités locales. Enfin, pour Marseille l’enjeu va au-delà du développement économique, la croisière et les changements qu’elle entraîne devenant un outil afin de redynamiser la ville et de requalifier des espaces jusqu’à présent détachés du reste de la ville. http://www.revue-urbanites.fr/4-laffirmation-de-marseille-comme-port-de-croisiere-en-mediterranee/

2. Le contexte économique et géopolitique de concurrence entre les ports méditerranéens de croisière

en particulier, « Activités des ports de croisière : statistiques 2014, rapport 2015 » : https://dl.dropboxusercontent.com/u/68759718/Cruise%20activities%20in%20MedCruise%20Ports-Edition%202015.pdf

Le contexte de concurrence entre les ports méditerranéens


Une destination délaissée en Méditerranée : la Tunisie

 

Pour compléter :

Sylviane Tabarly et Marie-Christine Doceul, pour Géoconfluences

 

Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication