Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Michel Lussault : New York depuis 2001

Michel Lussault : New York depuis 2001

Publié le 12/09/2016

15 ans après, les attaques menées par des avions détournés, notamment celle ayant entraîné l'écroulement des tours jumelles du World Trade Center, le 11 septembre 2001 au coeur de Manhattan, ont fait l'objet de plusieurs commémorations, dimanche 11 septembre 2016, aux États-Unis. Outre le malaise de Mme Clinton, secrétaire d'Etat et candidate à la Maison Blanche, la cérémonie de New York a été marquée par les cloches qui ont sonné à cinq reprises : pour marquer le crash du premier avion, celui qui a frappé le Pentagone, le crash contre la deuxième tour jumelle, celui de Shankville après la révolte des passagers de l'avion, et enfin l'écroulement de la deuxième tour. Au Pentagone, dans son discours et après avoir lu les noms des 184 passagers morts dans le crash, Barack Obama a déclaré : « [il est] important, aujourd'hui, de nous réaffirmer en tant que nation - un peuple venu des quatre parties du monde, de toutes couleurs, religions, origines - lié par un credo aussi vieux que notre fondation : e pluribus unum [1]». Des cérémonies ont également eu lieu au Pentagone et à Shankville. 

Un article du New York Times (en anglais) relate le déroulement de la journée : 

 

Sur la RTBF, le journaliste Daniel Fontaine interroge Thomas Pierret, maître de conférences à l'université d'Edimbourg, sur le tournant pris par le terrorisme au cours des quinze dernières années, notamment sur la nouvelle génération de djihadistes et le changement de stratégie entre les attaquées organisées par Al-Qaïda et l'émergence de Daesh au Moyen-orient. 

 

Une carte intéressante datant de juillet 2016 présente à différentes échelles les conséquences du 11-septembre. Parue dans le n°8113 de la Documentation Française « Des hommes et des risques » dirigé par Magali Reghezza-Zitt, elle est disponible en ligne.

Par ailleurs, on peut redécouvrir avec profit cette entrevue filmée en 2012, dans laquelle le géographe Michel Lussault évoque les changements opérés dans le paysage urbain de New York ces dernières années aux travers d'exemples comme la reconfiguration de Time Square, la transformation de la High Line en promenade ou bien encore la construction du mémorial du 11-septembre.

Cette entrevue a été réalisée par La clé des Langues, le site-expert ENS-DGESCO, équivalent de Géoconfluences pour l'enseignement des langues vivantes, qui est aussi une riche source d'inspiration transdisciplinaire. 

Michel Lussault / Clifford Armion. 11/2012. "Questions d'urbanisme à New York". La Clé des Langues (Lyon: ENS LYON/DGESCO). ISSN 2107-7029. mis à jour le 8 septembre 2016.

Pour aller plus loin :

 


[1] La devise des États-Unis, en latin, est difficile à traduire en français. Approximativement : "De plusieurs, nous ne faisons qu'un".

Actions sur le document