Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Sentiers et randonnées

Sentiers et randonnées

Publié le 23/10/2015

Sur le site du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l'énergie, un document fait le point sur « Le sentier du littoral : un parcours privilégié pour découvrir le bord de mer et ses enjeux », collection Le Point sur, n° 204, juin 2015, 4 p..
Aussi appelé le sentier des douaniers depuis son utilisation pour enrayer la contrebande à la fin du XIXe  siècle, le sentier du littoral compte un peu plus de 4 600 km ouverts sur le littoral métropolitain. Il permet d’accéder puis de cheminer le long du littoral sur des tronçons de natures juridiques diverses : des terrains publics ou des propriétés privées au titre de la servitude de passage des piétons le long du littoral (SPPL). Elle résulte de la loi portant réforme de l’urbanisme de décembre 1976, instituant un droit de passage strictement piétonnier sur les parcelles privées du bord de mer.
688 des 885 communes littorales maritimes et lagunaires disposent significativement d’un sentier. Elles regroupent 85 % du linéaire côtier métropolitain. Avec plus de 30 % du linéaire côtier métropolitain, la Bretagne concentre 46 % du sentier (2 763 km). Les rivages de Basse-Normandie et de Provence- Alpes-Côte d’Azur  disposent aussi de plus de 500 km de sentiers ouverts ou à l’étude. En  dehors de la Haute-Normandie (éboulement de falaises) et de la Corse (relief très accidenté), toutes les régions maritimes ont au moins les trois quarts de leurs communes littorales traversées par le sentier de manière significative.
Dans les départements ultramarins, la servitude de passage a été rendue applicable, par décret, fin 2010,. En 2012, les premières portions de sentier ont été ouvertes en Guadeloupe, surtout sur Grande-Terre, dans le nord de Basse-Terre et à Marie-Galante.
Le sentier littoral donne l’occasion aux promeneurs de se sensibiliser à la préservation de ces milieux naturels fragiles à travers l’information mise à leur disposition (panneaux, plaquettes...). Mais il pose aussi la difficile adéquation entre développement touristique et respect de l’environnement, de nombreux territoires traversés étant sensibles : érosion et piétinement, dérangement des oiseaux d’eau ou nicheurs…
Avec une carte et 3 graphiques

L’Observatoire national de la mer et du littoral propose un riche dossier "Le sentier du littoral sur les côtes métropolitaines"

S’y ajoutent :


Avant de passer à la pratique, aller sur le site de l'IGN Espaceloisirs.ign.fr, ouvert au public le 30 avril 2015, voir des propositions de parcours de randonnée littorale et intérieure http://espaceloisirs.ign.fr/fr/parcours

Voir aussi la veille de Géoconfluences sur les sentiers métropolitains : "Fabriquer la métropole avec les pieds : sentiers, promenades, joggings", 21 février 2014 http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/veille/fabriquer-la-metropole-avec-les-pieds-sentiers-promenades-joggings

Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication