Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille TGV Sud Ouest : un débat d’aménagement du territoire

TGV Sud Ouest : un débat d’aménagement du territoire

Publié le 28/09/2015

Le gouvernement a annoncé la validation de la réalisation des lignes à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax (en direction de l’Espagne), dans le cadre du grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), le 26 septembre 2015.
Cette ligne a une double vocation radiale (temps de parcours entre Paris et Toulouse de l'ordre de 3 heures et demi) et transversale (relier l'Atlantique à la Méditerranée). Il s'agit d'un prolongement de la LGV Sud Europe Atlantique (Tours-Bordeaux). Le projet est estimé à 8,3 milliards d'euros. La mise en service est prévue pour 2024, 9 ans après l'arbitrage, et 7 ans après le début du terrassement.
 

1.  Les données du projet

 

2. Les éléments du débat : rapports et évaluations

 

3. Acteurs favorables et défavorables au projet

Les soutiens

  • Le gouvernement. Le ministre des Transports, Alain Vidalies (ancien député des Landes) rapporte qu’ont pesé dans la décision du gouvernement « les arguments en matière d’aménagement du territoire pour tout l’Arc atlantique, qui est en retard sur le développement de la grande vitesse par rapport à l’Arc méditerranéen ».

Le soutien de l’Europe « qui a labellisé ce projet comme un projet important » et la nécessité que la « France ne soit pas en retard » par rapport au développement de la grande vitesse du côté espagnol, ont également joué, a-t-il ajouté. Les Echos, 26 septembre 2015 http://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/021357271045-lgv-le-gouvernement-valide-les-projets-de-lignes-bordeaux-toulouse-et-bordeaux-dax-1159451.php

Les opposants

  • les écologistes qui font des contre-propositions visant à l’aménagement des lignes existantes. :

La position d’EELV Aquitaine http://aquitaine.eelv.fr/tag/gpso/.
La Fédération des Sociétés pour l'Étude, la Protection et l'Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest :(Sepanso)  un riche dossier sur le débat http://www.sepanso.org/gironde/spip.php?article97

  • les opposants riverains, en particulier les viticulteurs des vignobles de Pessac-Léognan, Graves, les AOC Buzet, du Brulhois, Fronton. L’argumentation des viticulteurs des Crus Classés de Sauternes et Barsac en Gironde http://culture-vin.fr/pj/lgv-synthese.pdf

 

4. Le regard de géographes

  • L’article des professeurs de géographie de l’Université  de Toulouse-le-Mirail, Laumière Florence, Wolff Jean-Pierre, « Le projet de LGV Bordeaux-Toulouse : des perceptions territoriales différenciées. », Annales de géographie 1/2013 (n° 689), p. 95-107 (accessible via cairn.info) https://www.cairn.info/revue-annales-de-geographie-2013-1-page-95.htm
  • Le débat organisé par Carré d’info et la médiathèque José Cabanis à Toulouse, le 5 février 2013, pour discuter de la question : la LGV est-elle indispensable au développement de Toulouse ? Le résumé des échanges des participants avec Robert Marconis, professeur émerite des universités en géographie, spécialiste des transports en commun et de l’aménagement urbain, a échangé pendant près de deux heures avec les auditeurs. http://carredinfo.fr/debat-lgv-le-lien-entre-reseau-a-grande-vitesse-et-developpement-na-jamais-ete-prouve-20932/
     
Pour élargir sur les rapports entre TGV et aménagement

- Dans Géoconfluences, l’article de Raymond Woessner, L'Europe de la grande vitesse ferroviaire, diversités nationales et logiques métropolitaines, 2014, http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-thematiques/mobilites-flux-et-transports/articles-scientifiques/la-grande-vitesse-ferroviaire-en-europe

- « Les effets structurants des infrastructures de transport. », L’Espace géographique 1/2014 (Tome 43), p. 51-67 (accessible via cairn.info). 20 ans après la parution dans L’Espace géographique d’un article de Jean-Marc Offner, intitulé « Les ‘effets structurants’ du transport : mythe politique, mystification scientifique », l’auteur a envoyé une contribution à la revue, qui a suscité des discussions passionnées au sein du comité de rédaction et a incités à ouvrir la tribune à d’autres spécialistes, en géographie ou en aménagement, travaillant sur des périodes diverses de l’histoire et dans différentes régions du monde.www.cairn.info/revue-espace-geographique-2014-1-page-51.htm.

- Bazin S., Beckerich C., Blanquart C., Delaplace M., Vandenbossche L. (2011). « Grande vitesse ferroviaire et développement économique local ?: une revue de la littérature ». Recherche Transports Sécurité, vol. 27, p. 215-238. http://www.necplus.eu/action/displayIssue?jid=RTS&volumeId=2011&seriesId=0&issueId=03

- Marie Delaplace (Institut Français d’Urbanisme, Université de Paris-Est Marne-la-Vallée), « TGV, développement local et taille des villes : Une analyse en termes d'innovation de services. », Revue d’Économie Régionale & Urbaine 2/2012 (avril), p. 265-290. www.cairn.info/revue-d-economie-regionale-et-urbaine-2012-2-page-265.htm

Actions sur le document