Vous êtes ici : Accueil Actualités Veille Un produit dans la mondialisation : l'ambre

Un produit dans la mondialisation : l'ambre

Publié le 23/09/2015

Dans les P@ges Europe de La Documentation française, un article de Marielle Vitureau, correspondante de RFI dans les pays baltes : « Lituanie. Le pays de l'ambre risque-t-il de perdre son atout ? », publié le 16 septembre 2015, permet d’appréhender l’actualité de la production et de la commercialisation d’une pierre mondialisée de longue date.

Un pays, la Lituanie.
Une mine d’ambre, la plus importante au monde, située dans l’enclave de Kaliningrad, au sud de la Lituanie, en Russie.
Une transformation par des entreprises lituaniennes qui produisent 14 381 kilos de bijoux et objets d’art en ambre en 2013 et exportent partout dans le monde. L’« or de la Baltique » est prisé depuis le Néolithique.

Quels sont les effets introduits par la nouvelle frontière installée en 1991 entre Lituanie indépendante et Russie ?
Très peu d’effets pendant 20 ans. Mais un tournant en 2013 pour deux raisons : la réorganisation par les Russes de la compagnie publique qui exploite le gisement et la réduction par celle-ci des quantités exportées et l’arrivée des Chinois sur le marché de l’ambre. Russes et Chinois font exploser les prix.
Les conséquences en Lituanie : l’effondrement de la production de bijoux et objets en ambre devenus trop chers, la remise en cause de la mise en tourisme de la « route de l’ambre », par le tout récent site dédié et en guise d’alternative, le projet d’exploitation d’un gisement situé sur la lagune de Courlande, réserve naturelle protégée.
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/pages-europe/d000797-lituanie.-le-pays-de-l-ambre-risque-t-il-de-perdre-son-atout-par-marielle-vitureau/article

Pour compléter :

Actions sur le document
Veille : dernière publication
Éclairage : dernière publication