Vous êtes ici : Accueil Informations scientifiques Dossiers régionaux Le Brésil, ferme du monde ? Réaliser des cartes thématiques (cartographie interactive) : L'agriculture au Brésil à l'échelle des mésorégions

Le Brésil, ferme du monde ?

Réaliser des cartes thématiques (cartographie interactive) : L'agriculture au Brésil à l'échelle des mésorégions

Publié le 09/07/2009
Auteur(s) : Hervé Parmentier, ASI cartographe/géomaticien - UMR 5600 EVS, Université de Lyon, ENS de Lyon.

Cet outil de cartographie interactif permet une analyse en cartes choroplètes et en figurés proportionnels. L'application, réalisée avec le logiciel de webmapping Geoclip par Hervé Parmentier, cartographe à l'ENS de Lyon (UMR 5600 Environnement, ville et société), permet de produire des cartes au format flash  et de les éditer.

Cartographie interactive : lancer l'application (nouvelle fenêtre)

Un tableau de synthèse des items cartographiables (fichier excel)

Les données de ce module sont celles de l'IBGE (voir ci-dessous)

Pour pouvoir utiliser ce logiciel, vous devez, au préalable et si nécessaire, installer le plug-in lecteur flash d'Adobe :
www.adobe.com/shockwave/download/.../Version=shockwaveFlash&Lang=French

Pour une prise en main initiale, consulter ce document

Il s'agit d'une version bêta, n'hésitez pas à faire part de vos remarques et suggestions en vue de l'amélioration de cette application cartographique: Herve.Parmentier@ens-lsh.fr

Quelques précisions concernant la réalisation de ce nouveau module de cartographie thématique interactive

Les mésorégions ont été conçues par l'Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE) à des fins statistiques. Elles ne correspondent pas à des entités politiques ou administratives en dehors de ces usages. L'IBGE, pour la version 4 de Samba 2000, une base de données statistiques et spatiales, avait regroupé les municipes (municípios) brésiliens au sein d'ensembles géographiques stables et reconnus par tous les usagers : les mésorégions. Au nombre de 137, elles sont cinq fois plus nombreuses que les unités de l'État fédéral. Bien sûr, les microrégions, créées pour les besoins du recensement de la population en 1991, au nombre de 558, présentent une meilleure précision spatiale. Mais il nous a semblé que le maillage des mésorégions suffisait aux besoins des enseignants et des élèves du système éducatif français.

La réalisation de ce module avec Géoclip, à l'échelle des mésorégions, a supposé la résolution de certains problèmes, au fil de la procédure décrite ci-dessous.

Collecte et structuration de la donnée

Tout d'abord, concernant l'accès à l'information géographique, à la collecte et à la structuration des données attributaires (données statistiques) :

- à cette échelle, l'information géographique attributaire sur le site de l'IBGE n'est disponible qu'en langue portugaise, il a donc fallu la traduire, l'adapter,

- ensuite, le système de compilation de données de l'IBGE exporte les résultats fichier par fichier au format texte, ce qui nécessite une réorganisation des données dans un tableur.

Les données géographiques ont été ensuite structurées, calculées lorsque c'était nécessaire.

La collecte de la donnée sur le site de l'IBGE : www.ibge.gov.br/home

Les pages d'accueil du site sont accessibles en portugais et en anglais. Voici le cheminement à suivre pour accéder à la maille des mésorégions :

  • Cliquez sur SIDRA > rubrique Canais
  • Page suivante  : "Banco de Dados Agregados" (banque de données agrégées) > puis cliquez sur Território,
  • Puis sur la page "Selecione a Consulta" », cliquez sur "Acervo" (Quantité).
  • Vous êtes alors sur l'URL de téléchargement des données, à sélectionner en fonction des échelles géographiques souhaitées  : www.sidra.ibge.gov.br/bda/acervo/acervo6.asp?z=t&o=4

Traitement des fonds cartographiques

Du point de vue des données graphiques et spatiales, il est apparu que le fond de carte géoréférencé des mésorégions n'était pas disponible facilement. Leca de Biaggi, maître de conférences en géographie à l'université de Lyon, spécialiste du Brésil, nous a transmis le fichier SIG, au format ESRI, nécessaire à la réalisation du Géoclip. Il a fallu cependant le rendre compatible avec le système de projection sud-américain (South America 1969). Puis, générer les coordonnées des centroïdes des entités polygonales du fichier.

Intégration des données spatiales et attributaires à la version client de Géoclip

Ainsi la jointure des données attributaires avec les données spatiales et graphiques converties au format flash du logiciel Géoclip a pu être réalisée.

Enfin, dernière étape avant publication : le paramétrage des visualisations du Géoclip, de la fenêtre d'accueil, en fonction des différents items cartographiables.

 

Principales sources et ressources


Hervé Parmentier, UMR 5600 Environnement, ville et société,

pour Géoconfluences, le 9 juillet 2009

 

Retour en haut de page


Retour haut de page

Mise à jour :  09-07-2009

 


Copyright ©2002 Géoconfluences - DGESCO - ENS de Lyon - Tous droits réservés, pour un usage éducatif ou privé mais non commercial
Actions sur le document