Vous êtes ici : Accueil Glossaire Biorégion

Biorégion

Publié le 09/11/2018

La biorégion est un territoire délimité par des caractéristiques écologiques relativement homogènes et autonomes « en cohérence avec la population, sa culture et son histoire » (Latouche, 2019). Face aux excès de la mondialisation et à la dissolution des sociabilités locales, la biorégion est une volonté de délimiter un espace correspondant aux besoins d'une communauté humaine. En cela elle n'est pas nouvelle et s'inscrit dans la longue suite des tentatives visant à déterminer la juste dimension des groupes humains, de la région vidalienne au bassin de vie de l'INSEE, sans remonter jusqu'aux cités médiévales et antiques.

Le concept de biorégion est apparu dans les années 1970 et popularisé par un article de Peter Berg et Raymond Dasmann (1977), traduit en français par Mathias Rollot en 2019. Ces deux auteurs écrivent : « Au sein d’une biorégion, on trouve une uniformité de conditions d’influence du vivant ; conditions qui à leur tour influencent l’occupation humaine. » Et plus loin : « Une biorégion peut initialement être déterminée par le biais de la climatologie, de la géomorphologie, de la géographie animale et végétale, de l’histoire naturelle et d’autres sciences naturelles encore. Cependant, ce sont les gens qui y vivent, avec leur capacité à reconnaître les réalités du vivre in situ qui s’y pratique, qui peuvent le mieux définir les limites d’une biorégion. ». Robert Thayer, cité par Mathias Rollot (2018) ajoute : « la biorégion est le lieu et l’échelle les plus logiques pour l’installation et l’enracinement durables et vivifiants d’une communauté » (Thayer 2003, p. 3).

(La rédaction), 2018, dernière modification juin 2020


Sources