Vous êtes ici : Accueil Glossaire Cartographie participative

Cartographie participative

Publié le 06/06/2018

La cartographie participative consiste à permettre à des non-spécialistes de la cartographie de participer à la construction d'une carte, de manière collective, généralement à l'aide d'internet. Le projet le plus connu est celui proposé par OpenStreetMap à l'échelle mondiale, avec un niveau de détail inférieur au mètre dans les zones les mieux cartographiées.  Le projet réunit des milliers de contributeurs depuis sa fondation. Outre les informations classiques de la carte topographique comme les voies de circulation, le bâti ou les surfaces aquatiques, les utilisateurs peuvent ajouter un nombre de couches de données presque illimitées comme les pistes cyclables, les bennes à verre, les toilettes publiques ou les points d'eau potable. Sur son site, l'association donne des chiffres vertigineux : 202 336 parkings et 33 808 terrains de football ont été cartographiés sur OpenStreetMap en France en juin 2018, soit une moyenne d'un terrain de foot par commune.

L'un des aspects de la cartographie participative est la cartographie de crise à usage humanitaire. 

La cartographie participative peut aussi se dérouler en présence des participants, autour d'une table. Lorsqu'elle est destinée aux habitants d'un territoire local, elle peut être un outil de la concertation publique ou de la recherche-action. Les objectifs peuvent être de cartographier l'espace perçu ou l'espace vécu des habitants, d'identifier et de localiser les problèmes du quotiden (difficultés d'accès pour certaines catégories de population, zones grises...), ou encore de confronter la manière dont chacun imagine l'avenir du territoire. 

(juin 2018)

Pour compléter