Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Consensus scientifique et vérité en science

Consensus scientifique et vérité en science

Publié le 29/03/2021

Un consensus scientifique est une vérité établie sur un ensemble de preuves vérifiables, acceptée par la communauté scientifique, valable pour une période donnée en fonction des connaissances de l’humanité à cette période. La communauté scientifique est définie comme l’ensemble des personnes ayant validé des titres universitaires reconnus officiellement et travaillant dans le cadre de protocoles scientifiques permettant la validation de leurs preuves (citation des sources, reproductibilité dans le cas des sciences expérimentales, représentativité des échantillons, et plus généralement toutes les pratiques déontologiques permettant la vérification de la validité du raisonnement par les pairs).

Un consensus scientifique n’est jamais universel : une vérité scientifique a besoin, pour rester une vérité, de contradicteurs qui la confrontent régulièrement à de nouvelles épreuves. Cette confrontation, si elle est réalisée selon un protocole qui obéit aux exigences du raisonnement scientifique, peut soit aboutir à renforcer cette vérité, à l’infléchir en la modifiant à la marge, ou bien peut aboutir à sa remise en question complète. Dans ce dernier cas, un changement de paradigme opère qui aboutit à abolir une vérité ancienne pour en forger une nouvelle, comme lorsque la théorie transformiste de Lamarck a été abandonnée face à la théorie darwinienne de l’évolution biologique des espèces par sélection naturelle. Toute vérité scientifique n’est donc vraie que tant qu’elle n’est pas invalidée par une nouvelle vérité plus robuste et admise par un nouveau consensus.

Les théories dites alternatives (ou fake science) basées sur la croyance d’un grand nombre de personnes ne peuvent pas se constituer en consensus scientifique, ni en vérité, par le simple fait d’être abondamment partagées. En effet, le doute n’est pas une condition suffisante à la démarche scientifique (car le doute existe aussi en théologie et il est même consubstantiel de la croyance) : pour être scientifiques, le doute et la mise en cause d’une vérité doivent eux-mêmes répondre aux exigences de la preuve validée par une démarche scientifique.

(JBB) mars 2021.


Pour compléter

Actions sur le document

Affiner les résultats par :