Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Coopération transfrontalière

Coopération transfrontalière

Publié le 08/03/2013

Lorsque les conditions minimum d'un "bon voisinage" sont remplies (reconnaissance mutuelle de la frontière au minimum), États ou collectivités territoriales contigües (séparées par la mer éventuellement) peuvent développer, sous des formes variées et à des degrés divers, des formules de coopération territoriale entre collectivités ou autorités territoriales dans un espace situé de part et d‘autre d‘une frontière commune. La coopération transfrontalière est une coopération bi-, tri-ou multilatérale entre des collectivités publiques à laquelle des acteurs semi-publics et privés peuvent être associés.
En Europe, alors que les États ont largement décentralisé leurs prérogatives, notamment dans les domaines économiques, sociaux, culturels, les collectivités territoriales ont acquis une responsabilité croissante en matière de coopération transfrontalière. Différentes lois de décentralisation ont augmenté partout la responsabilité et l'autonomie des collectivités territoriales, offrant de multiples exemples de coopération de ce type, sur des bases relativement symétriques, entre entités relativement comparables.
Il n'en est pas toujours de même lorsque les frontières séparent des entités aux caractéristiques sociales, économiques, culturelles, fortement dissymétriques. La coopération transfrontalière peut alors avoir des aspects d'aide au développement.

Voir :
- L’élargissement de l’Union européenne à l'Est : Bruxelles au défi des relations transfrontalières, (Emmanuel Bioteau et de Bénédicte Michalon)
- un corpus documentaire du dossier "Territoires européens, régions, États, Union" : Coopérations territoriales transfrontalières, eurorégions