Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Donut (effet)

Donut (effet)

Publié le 03/07/2015

L'« effet  donut » ou « effet beignet »  décrit le processus socio-spatial par lequel le centre de l’agglomération se vide de sa « substance », ne laissant dans la ville centre que les populations les plus pauvres. Cet effet résulte de deux dynamiques : la suburbanisation résidentielle des classes moyennes (« white flight ») et la suburbanisation des emplois (« edge cities ») à partir des années 70 .

Ce modèle d'organisation de la métropole américaine connaît des mutations résumées parfois sous le terme de "triomphe de la ville" du titre de l'ouvrage d'Edward Glaeser (2012). Le nouveau modèle de "new donut" montre un centre-ville bénéficiant des dynamiques de revitalisation urbaine, une exurbia en expansion et, entre les deux, une ceinture de quartiers urbains et suburbains en déclin ou en stagnation.

OldDonut

Source : Urbanophile.com, 14 septembre 2014

Pour compléter :
Cynthia Gorrha-Gobin, « Le triomphe de la ville ou de la métropole ? Mise en perspective de deux débats dans le champ des études urbaines aux États-Unis », Géoconfluences, 2015.