Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Eurocités

Eurocités

Publié le 15/03/2013

Il s'agit d'identifier les métropoles qui, en Europe, sont susceptibles de disposer de fonctions métropolitaines complètes et de rang international : concentration des lieux de décision, concentration d'entreprises et/ou d'institutions internationales, présence de services tertiaires de niveau métropolitain, accessibilité, rôle de vitrine (expositions, foires), capacités d'innovation.
Une étude de l'ex-DATAR en 1989 (Roger Brunet - Les villes européennes - GIP Reclus) se proposait d'identifier les cités de "taille européenne" à partir de la notion de "masse critique" reposant sur des indicateurs de nature fonctionnelle. Aujourd'hui d'autres typologies sont fondées sur les dynamiques urbaines à l'œuvre et sur des caractéristiques structurelles qui associent métropolisation et internationalisation des échanges.
Ainsi les métropoles européennes entrent-elles en compétition pour atteindre le rang d'eurocité avec des fonctions métropolitaines complètes et de rang mondial.

Une typologie, des spécialisations apparaissent entre les grandes cités européennes. Antoine Bailly (Espace Géographique, n°1, 1995) proposait de distinguer trois modèles de croissance des métropoles européennes : le modèle "services" à l'image des régions Ile-de-France ou genevoise dont une part essentielle de l'emploi est consacré aux fonctions de régulation - circulation ; le modèle "industrie-services" comme en Lombardie ou dans le canton de Bâle ; le modèle "société de consommation" caractéristique des grandes métropoles régionales françaises (Marseille, Lyon), et de métropoles d'Europe du nord (Copenhague) ou du sud (Naples) qui se consacrent surtout aux services aux populations, à la distribution.

Voir dans la partie "corpus documentaire" du dossier  De villes en métropoles

Mise à jour : octobre 2003