Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Inculturation

Inculturation

Publié le 12/10/2016

Apparu en 1959 environ dans le vocabulaire de la missiologie chrétienne et, depuis 1977, dans les textes officiels de l'Église catholique, suite au travail de réflexion des jésuites, le terme d'inculturation répond au souci des missionnaires de prendre en compte la spécificité des cultures locales au lieu de leur imposer le modèle ecclésial des communautés européennes. Cette notion a émergé dans le contexte de l'effondrement du colonialisme.
L'inculturation désigne une nouvelle méthode missionnaire d'évangélisation par laquelle le missionnaire cherche à se rendre particulièrement attentif aux mœurs, mentalités et traditions des peuples auprès desquels il est envoyé et pour lesquels son message doit être intelligible. Par cette nouvelle approche missionnaire, les hiérarchies chrétiennes renoncent à leurs traditionnelles vues centralisatrices au point d'admettre la diversité. L'inculturation suppose un système d'intégration de l'universel et du particulier.
On distingue l'inculturation de l'acculturation, terme d'origine anglo-américaine, qui désigne l'assimilation totale ou partielle de traits culturels exogènes par un groupe humain dans le contexte de son interaction avec un groupe de culture différente.

Pour compléter :

Catherine Clémentin-Ojha, 2010, « Inculturation », in R. Azria et D. Hervieu-Léger (eds), Dictionnaire des faits religieux. Paris, PUF, Collection Quadridge, pp.535-540.

Mise à jour : octobre 2016