Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Animaux liminaires

Animaux liminaires

Publié le 05/05/2021

Les animaux liminaires, sont, d'après les philosophes canadiens Sue Donaldson et Will Kymlicka (2011), les animaux adaptés aux environnements anthropisés, et particulièrement aux environnements urbains, tels que les rats et les pigeons, ou encore les perruches à collier vivant à l'état féral. Déconsidérés, incompris et méconnus, ils appartiennent à une frange du monde animal qui semble ne mériter ni l'affection apportée aux animaux domestiques, ni le respect dû aux animaux sauvages. Accusés notamment d'être vecteurs ou porteurs de maladies transmissibles aux humains (ce qui a pu être vrai à certaines époques historiques), ils sont fréquemment l'objet de campagnes d'éradication). La forte de demande pour davantage de nature en ville, très sélective, semble ne pas les avoir concernés.

(JBB) mars 2021.


Sources
  • Sue Donaldson et Will Kymlicka, Zoopolis: une théorie politique des droits des animaux, 2011(éd. Alma, 2016 pour la traduction française).
Contenus corrélés
Féralité
Sauvage

Actions sur le document

Affiner les résultats par :