Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Naxalisme, naxalites

Naxalisme, naxalites

Publié le 28/10/2022

Le naxalisme est un mouvement de rébellion indien, d‘inspiration maoïste, visant à imposer, y compris par la force, une réforme agraire et un libre accès à la terre et « aux produits de la forêt ». Ses partisans (les naxalites) seraient au nombre de 6 500 à 9 500 personnes (2022).

Le mouvement naxalite tire son nom de la ville de Naxalbari, située dans le Bengale occidental, où des groupes communistes mènent une « guerre de classe » de type maoïste depuis 1967. Les membres de ce mouvement sont des paysans pauvres qui se battent pour la redistribution des terres. En 1969, ces groupes forment le Communist Party of India (CPI, plus connu sous le nom de « mouvement naxaliste »). Le CPI est officiellement considéré comme mouvement terroriste par le gouvernement indien.

Après avoir été réprimé et avoir quasiment disparu dans les années 1980, le mouvement a connu un renouveau depuis les années 1990 (attentats de 2010, 2017, répression gouvernementale de 2016). Il s’agit donc d’un conflit de basse intensité.

Ce mouvement a été favorisé par le creusement des écarts sociaux et régionaux liés à la libéralisation économique et à une politique prédatrice de mise en valeur de certaines ressources naturelles. En effet, le mouvement traduit la paupérisation relative et le sentiment d'injustice qui affectent les populations les plus défavorisées : les dalits, les communautés tribales, les femmes, en particulier dans les campagnes où s'exercent de fortes pressions sur les ressources de la part des grandes entreprises indiennes et multinationales.

La guérilla naxalite est active dans un « corridor rouge » qui s'étend du Biharà l’Andhra Pradesh.

(MCD) 2015, dernière mise à jour (SB et CB) octobre 2022


Pour compléter avec Géoconfluences
Affiner les résultats par :