Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Partenariat trans-Pacifique (TPP)

Partenariat trans-Pacifique (TPP)

Publié le 27/01/2016

Le Partenariat trans-Pacifique (ou TPP, Trans-Pacific Partnership) est un traité multilatéral de libre-échange signé le 4 février 2016 à Auckland (Nouvelle-Zélande), qui reste à ratifier par les Parlements des douze pays signataires. Cet accord de libre-échange a été négocié depuis 2008 par les États-Unis avec le Japon, le Vietnam, la Malaisie, Singapour, Brunei, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, ainsi que le Canada, le Mexique, le Pérou et le Chili, mais sans la Chine, dont l’économie n’est pas encore assez libéralisée pour en satisfaire les exigences, Visant à intégrer les économies des régions Asie-Pacifique et Amérique, le TPP est un moyen pour les États-Unis de rééquilibrer la puissance ascendante de la République populaire de Chine, selon la stratégie dite du "pivot".

Pour aller plus loin : 

Jean-Pierre Cabestan, « Les relations internationales de la Chine après la crise de 2008 », Géoconfluences, 2016.

Le Monde, « Le traité transpacifique signé, mais pas encore ratifié », 4 février 2016


Mise à jour : février 2016