Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Pays

Pays

Publié le 25/03/2013

Le pays est une notion ancienne en géographie. Dans le langage courant, le terme est le plus souvent associé à l'idée de patrie, de terre natale. Par extension, est devenu synonyme de nation et d'État. Elle a été très utilisée en France dans les années 1990 et 2000 lorsque la politique des contrats de pays fut une modalité importante de l'aménagement du territoire.

Dans un sens plus originel, un pays est une petite région reconnaissable dans son paysage, "une unité de vie, d'action et de relation, (...) un des niveaux d'agrégation systémique de l'espace géographique" (Les Mots de la géographie). Le pays, entité visible, "couvre un espace : paysages naturels et paysages anthropiques se fondent ainsi dans un territoire aménagé progressivement au cours de l'histoire suivant les possibilités des sociétés. (...) L'individualité des pays, façonnée par les sociétés paysannes, est quelque peu estompée par la banalisation actuelle des paysages".
Certaines petites régions sont ainsi dénommées : Pays de Caux, d'Othe, de Retz, de Thelle .... Elles peuvent être d'anciens pagus gallo-romains. Le pagus était une circonscription régionale correspondant à l'étendue de territoire occupée par une tribu gauloise (que l'on peut traduire par canton, district). Lorsque la Gaule devint gallo-romaine, le pagus demeura circonscription administrative, mais reçut le nom de civitas (cité). Après la chute de l'Empire romain, le mot pagus fut un temps réemployé, mais la seconde moitié du VIIIe siècle marqua sa disparition totale, car l'établissement de la féodalité les a peu à peu transformés en comtés. Leur existence politico-administrative a beau avoir pris fin voici douze siècles, la notion même de "pays" n'a pour autant jamais cessé d'être vivante. La revendication de "vivre et travailler au pays" traduit ainsi l'attachement à un certain "esprit des lieux".
On assisterait de nos jours au "retour des pays", le pays se définissant alors comme une catégorie constitutive de l’imaginaire national (Sylvestre, 2002).

Concrètement, les pays font leur retour en 1975, dans le cadre des Contrats de pays, définis par la DATAR, afin d’enrayer le dépérissement de certaines zones rurales et de répondre aux besoins de proximité immédiate. Les lois successives d’aménagement du territoire (loi Pasqua, 1995, loi Voynet, 1999) en font une entité et un outil de dynamisation des territoires. Cette évolution consacre, d’une part, l’élargissement des acteurs institutionnels en matière d’aménagement et de développement du territoire et, d’autre part, la procédure contractuelle qui ira dorénavant en se généralisant. Il s’agit d’un pas en avant décisif de l’État vers la reconnaissance des pouvoirs de représentation et de décision locaux en matière d’aménagement rural. L’État entend par "pays", "un ensemble formé d’une petite ville (généralement entre 5 et 15 000 habitants) et sa zone d’influence géographique, soit un ou plusieurs cantons".
La constitution d’une association de communes ou d’un Établissement public de coopération intercommunale (EPCI) est un préalable obligatoire. Trois thèmes d’action sont privilégiés : l’emploi, avec la création de zones industrielles, le sauvetage d’activités en difficulté et les acquisitions foncières pour aménager des zones d’activités ; les services et équipements collectifs publics ou privés ; le cadre de vie avec des opérations en direction du tourisme, de l’environnement, et de l’habitat.
La définition des pays a évolué au fil du temps, depuis la politique des Contrats de pays de 1975. Ainsi observe-t-on la constitution de pays urbains, ce qui est différent de la logique de 1975 qui avait institué les pays dans la suite des Plans d’aménagement ruraux (1970), pendant des SDAU définis dans la Loi d’Orientation Foncière de 1967.
Après la loi de réforme des collectivités territoriales de 2010, les pays ont entamé leur disparition. Cette loi a supprimé la possibilité de créer de nouveaux pays, et les pays sont progressivement remplacés par les structures intercommunales, en particulier les communautés de communes. 

Pour compléter : 

- Emmanuelle Bonerandi, Les pays ont dix ans... retour sur expérience, 2005
- Sylviane Tabarly, Territoires de projet : un tour d'horizon des pays, 2005

Mise à jour : septembre 2016.