Vous êtes ici : Accueil Vocabulaire et notions générales Perception (du paysage) et subjectivité

Perception (du paysage) et subjectivité

Publié le 12/03/2013

Toute perception est la prise de conscience d'un objet par un sujet. C'est une réponse phénoménale à un stimulus qui se trouve influencée par le sujet lui-même. Au paysage - objet, le spectateur applique ses filtres, interprétations, symbolisations. "La description du paysage, surtout si elle est réussie, nous apprend bien plus sur son auteur que sur le paysage même. Elle dit un état d'âme plus qu'un état du lieu" (Les mots de la Géographie).
Par ailleurs, le paysage est perçu de façons très diverses, selon le point de vue, l’échelle, le moment. Les perceptions artistiques du paysage (littérature, peinture, etc.) sont d'une infinie variété et évoluent en fonction des époques.

Voir, par exemple, l'article de Jacques Bethemont, Anne Honegger-Rivière, Yves-François Le Lay :
Les paysages des eaux douces