Vous êtes ici : Accueil / Glossaire / Race et assignation raciale

Race et assignation raciale

Publié le 05/01/2022

La race est une subdivision d'une espèce vivante en fonction de caractères morphologiques. En ce qui concerne l'espèce humaine, le critère de différenciation qui l'a emporté, sans fondement rationnel, est celui de la couleur de la peau. « Dans les années 1970, avec l’essor de la génétique, qui a montré que l’espèce humaine partage le même patrimoine génétique à 99,8 %, le concept de "races", qui n’a donc aucun fondement biologique, est totalement abandonné. Cependant, de nos jours le terme conserve un usage social ou juridique. » (Patou-Mathis, 2013).

Il est donc admis aujourd'hui que la notion de race humaine est totalement dénuée de fondement scientifique et elle est politiquement inacceptable. En effet, les différences morphologiques retenues entre groupes humains sont négligeables au vu des différences biologiques entre individus d'une même population.

Après avoir beaucoup utilisé la notion jusqu’aux années 1930 dans le contexte de la colonisation – et en Allemagne jusqu'en 1945 – , la géographie européenne contemporaine n’y fait plus référence. En France, le terme « ethnie » est parfois utilisé en substitut euphémisé à la race, c'est pourquoi son emploi peut être controversé. Pour rappeler que le fait de désigner les personnes par leur couleur de peau est toujours une représentation, mais aussi que cette assignation sociale est loin d'être sans conséquence dans la vie quotidienne des personnes concernées, les chercheurs en sciences sociales parlent de « groupes racisés ». Aux États-Unis, la race et l'ethnicité sont considérées comme deux identités séparées et distinctes. Voir >>> Race et racisme aux États-Unis.

(MCD) novembre 2015, mises à jour (JBB) : décembre 2018, juin 2020, octobre 2021 (SB et CB), novembre 2021.


Pour compléter
Liens externes
Affiner les résultats par :