Vous êtes ici : Accueil Glossaire Race

Race

Publié le 10/11/2015

La race est une subdivision d'une espèce vivante en fonction de caractères morphologiques. En ce qui concerne l'espèce humaine, le critère de différenciation qui l'a emporté est celui de la couleur de la peau.

Aujourd'hui la notion de race humaine a perdu tout fondement scientifique et est politiquement inacceptable. En effet, les différences morphologiques retenues entre groupes humains sont négligeables au vu des différences biologiques entre individus d'une même population. « L'espèce humaine forme un seul continuum où des clines, suivant des gradients géographiques, peuvent être décrits, en fonction de facteurs écologiques ou de flux génique, et où les seules barrières réelles sont de nature culturelle (linguistique, comportementale, vestimentaire...) » (Deligne, Rebato, Susanne, 2001).

Après avoir beaucoup usé des races au XIXe siècle et en Allemagne jusqu'en 1945, la géographie contemporaine ignore les races. En France, le terme « ethnie » est parfois utilisé en substitut euphémisé à la race, c'est pourquoi son emploi peut être controversé. Pour rappeler que le fait désigner les personnes par leur couleur de peau est toujours une représentation , mais aussi que cette assignation sociale est loin d'être sans conséquence dans la vie quotidienne des personnes concernées, les chercheurs en sciences sociales parlent de « groupes racisés ». Aux États-Unis, la race et l'ethnicité sont considérées comme deux identités séparées et distinctes.

La race dans le recensement des États-Unis
Le Bureau du recensement des États-Unis pratique la classification de la population sur des bases raciales et ethniques. Jusqu'en 1970, l'agent recenseur assignait une identité raciale à l'individu recensé. Depuis 1970, la classification s'effectue sur la base de l'auto-déclaration et la possibilité de déclarer appartenir à une pluralité de groupes « raciaux » a été introduite en 2000.
L'U.S. Office of Management and Budget (OMB) propose une classification en 5 grands groupes : Blancs, Noirs ou Africains-Américains, Amérindiens ou originaires d'Alaska, Asiatiques et Hawaïen ou autre originaire d'une île de l'océan Pacifique, plus le groupe Autre race.
Le recensement a contribué à l’institutionnalisation de la race comme catégorie sociale dans le contexte états-unien et à sa persistance comme fait de conscience et référent langagier malgré la disparition de l’esclavage, sa matrice historique et la marginalisation de son fondement théorique, le racisme, en tant qu’idéologie pseudo-scientifique à valeur rationalisante. Il a aussi joué un rôle dans l’internalisation par les individus de l'identité raciale, dont témoigne l’absence de bouleversements induits par le passage à l’auto-classification en 1970. Le recensement est donc un agent de la racialisation de la société états-unienne depuis le XIXe siècle
Le formulaire de déclaration de la race dans le recensement 2010 aux États-Unis

L'Amérique est-elle post-raciale ?

L’élection de Barack Obama en 2008 puis sa réélection en 2012 ont pu laisser croire que la couleur de la peau ne pose plus problème aux États-Unis. En reléguant la spécificité de la question raciale au rang des multiples divergences d’opinions, Barack Obama souscrit au mythe d’une société post-raciale, purgée de toute forme de racisme institutionnalisé et promise à  une marche vers plus de justice et plus d’égalité.

De plus, l’installation durable de groupes ethniques et raciaux d’origines extrêmement diverses, rend moins opérante la seule division Blancs/Noirs. L'Amérique post-raciale verrait le conflit entre Blancs et Noirs tend à s'effacer au profit d'une compétition entre des groupes culturellement différents.

L'analyse des réalités sociales et spatiales montrent qu'il n'en est rien : la société américaine est toujours fortement ségréguée et racialisée.

Pour compléter :
  • Deligne Jean, Rebato Esther et Susanne Charles , « Races et racisme », Journal des anthropologues, 84 | 2001
  • Durand-Dastès François, Ethnie, Hypergéo.
  • US Census, "Overview of Race and Hispanic Origin: 2010", 2010 Census Briefs, 2011, 23 p.
  • Schor Paul , Compter et classer : histoire des recensements américains, Paris, Presses de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, collection « En temps et lieux », 2009. 383 p. Compte-rendu par D. Sabbagh dans La Vie des Idées, 2010.
  • Dossier 'La race : parlons-en', La Vie des Idées, 2014
     


(MCD) Novembre 2015, mise à jour : décembre 2018.