Vous êtes ici : Accueil Glossaire Risques et mobilités

Risques et mobilités

Publié le 11/03/2013

L'augmentation de la mobilité des hommes et des marchandises est vecteur de risques : insécurité routière, accidents divers (exemples récents des tunnels du Mont-Blanc et du Saint-Gothard), catastrophes maritimes (pétroliers par exemple), risques spécifiques liés aux marchandises transportées (le transport des matières dangereuses - TMD).
Le risque encouru par les employés ou salariés au titre des mobilités professionnelles, tout particulièrement routières, est loin d'être négligeable (en France, en 2000, pour 47% des accidents routiers mortels un impliqué au moins, victime ou non, l'était dans le cadre d'une mission ou d'un trajet domicile - travail).
Certains types de transports sont particulièrement exposés au risque terroriste. Les événements du 11 septembre 2001 ont conduit à une prise de conscience de la vulnérabilité de certains systèmes, aéroportuaires et portuaires plus particulièrement, mais aussi dans les transports terrestres. Différents dispositifs, différentes mesures ont été adoptés, à une échelle soit nationale, soit internationale, pour prévenir d'éventuels attentats.
Pour prendre l'exemple du transport maritime, depuis le 1er juillet 2004, en vertu d'une décision de l'Organisation maritime internationale (OMI), reprise et renforcée par l'UE, tous les grands ports européens seront tenus d'appliquer un code très rigoureux (International Ship and Port Facility Security - ISPS) sur la sûreté des navires et les installations portuaires.
Tout ceci constitue, bien entendu, une source supplémentaire de renchérissement des coûts du transport qui se rajoute à celle des coûts de l'énergie. Mais d'autres conséquences sont perceptibles. La multiplication des rugosités (contrôles d'accès, contrôles des bagages dans les aéroports par exemple) ralentissent flux et vitesses. Les arbitrages entre libertés individuelles et politiques de contrôle deviennent délicats.

- Un rapport de l'OCDE sur la sûreté dans les transports maritimes :
www.oecd.org/LongAbstract/0,2546,fr_2649_34367_18469897_119666_1_1_1,00.html

- L'International Maritime Organization (IMO) ou OMI (Organisation Maritime Internationale) est issue d'une Convention convoquée à l'initiative de l'ONU (1948). C'est un organisme plus particulièrement chargé d'élaborer des dispositions relatives à la sécurité en mer et qui se préoccupe des accidents en milieu maritime et à leurs conséquences sur l'environnement, à leur prévention en coordonnant les actions internationales : www.imo.org/Pages/home.aspx